logo-impression
  • Posté le 8 juin 2016 / 166 visites

Déclaration liminaire - GT "Surveillance terrestre" - 8 juin 2016

Mesdames Messieurs,

Sans surprise, nous allons vous annoncer que nous ne siégerons pas aujourd’hui. Nous pouvons une nouvelle fois vous en énumérer les raisons, puisque après tout la répétition est la base de la pédagogie : un contexte national de luttes, un contexte douanier d’opposition totale au PSD et à ses inepties, et bien sûr votre manque total de compréhension de ce que devrait être le dialogue social. Nous ne développerons pas plus, car nous n’espérons pas un quelconque changement sur la partie qui vous concerne, nous n’avons plus cet optimisme.

Plus spécifiquement nous ne siégerons pas à ce groupe de travail, car nous ne savons toujours pas à quoi servent les groupes de travail en douane. Comme nous l’ont montré dernièrement les négociations sur le nouveau RP mutation, vous n’avez aucun scrupules à faire passer en CT des projets dont le cycle de négociation n’est pas encore terminé, ni à contredire les promesses que vous avez faites. Alors nous vous donnerons juste, à brûle-pourpoint, quelques éléments sur les différents points à l’ordre du jour.

Concernant l’expérimentation sur les armes à l’épaule, et les bombes incapacitantes tout d’abord, nous notons la légèreté des documents envoyés qui ne rentrent pas dan le vif du sujet. Comme toujours dans ce genre de réunion, on effleure sans jamais déflorer les sujets. Mais nous pouvons nous plaindre par anticipation de ce qui va nous manquer, à savoir les retours d’expérience sur lesquels vous fonderez dans quelques mois votre généralisation. Car étrangement en douane on expérimente beaucoup, mais il n’y a jamais de retour. Cela évite les contradictions.

Vous avez prévu un point sur la valorisation et la dynamisation des fonctions de moniteur TPCI. Nous ne sommes pas sûr que nos collègues se sentent mis en valeur par votre réforme, mais ils seront certainement heureux de savoir que leurs fonctions ont besoin d’être dynamisées. Pas sûr que tout cela soit conforme à leur ressenti.

En quelques lignes vous comptez aborder le stage chef d’équipe qui va naître dans la précipitation, dans une ENDLR qui est à bout de souffle avec un enchaînement de stages sans précédent (en plus de l’organisation du défilé du 14 juillet qui laisse dire à certains que nous sommes enfin entendu comme administration prioritaire..). Un stage de 4 jours donc, pour ceux qui peuvent être amené à être chef d’équipe, soit la majorité des collègues qui sont dans des résidences à forte mobilité, comme celles qui sont offertes en sortie de stage. La question de savoir s’il ne faudrait pas inclure ce stage en FI mériterait de se poser.

Le système d’aide à la décision sera mis en place en juin. Vous nous aviez fait une présentation vidéo lors du GT 2015... là encore nous serions curieux d’avoir les premiers retours de nos collègues, pour pouvoir répondre à une question : est-ce que le ratio utilité/coût est intéressant ? Vous nous avez tellement habitués à des investissements hors de prix à perte que désormais nous sommes toujours un peu sceptiques.

Sur la création d’un pole imagerie pour les RX, nous sommes heureux que l’administration prenne enfin en compte la formation des agents, alors que dans beaucoup de brigades, les agents affectés ne sont toujours pas formés pour détecter et reconnaître des marchandises de fraude dans les bagages !

Nous pourrions poursuivre la litanie des points à l’ordre du jour, mais à quoi bon puisque aussi bien le GT n’est pour vous que l’endroit obligatoire d’un certain nombre d’annonces et non pas un espace de dialogue.

Pour finir, nous avons appris que lors du précédent CT, vous aviez annoncé l’Arlésienne... Oui c’est le surnom de circonstance pour le GT sur la réforme de la chaîne hiérarchique que l’on nous promet tous les 3 mois depuis juin 2013. il sera donc prévu en fin d’année, nous ne savons pas encore laquelle, mais en tout cas nous avons parié qu’il se tiendrait entre noël et le nouvel an, de manière à limiter les interlocuteurs. Le peu d’entrain que vous avez à faire le bilan de votre réforme dénote un certain malaise... Ce même malaise qui est celui de la chaîne hiérarchique actuelle, celui que vous allez essayer d’acheter avec une obole sur les astreintes.

Nous vous le répétons pour la CGT, le problème ne réside pas dans les quelques euros que vous êtes allé quémander au ministère mais dans votre compréhension du forfait. En douane, ce régime de travail est conçu comme un assujettissement complet des collègues à leur fonction. C’est toute la question du temps de travail qui est posée dans cette revendication des personnels. A la CGT, nous avons des propositions dans ce sens pour améliorer les conditions de travail et de vie des agents . A moins d’un grand pas en avant de votre part sur ce sujet, préparez-vous à une très forte opposition de vos cadres.

Pdf à télécharger

Photos


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.