logo-impression
  • Posté le 29 septembre 2015 / 134 visites

Compte-rendu GT aéromaritime du 25/09

La DG saborde la façade Atlantique

Le groupe de travail aéromaritime du 25 septembre a été encore une fois un grand moment de "discussions" avec la DG !

Programmé à la dernière minute..., des documents de travail méprisants..., une carte présentée en séance illisible...et des directeurs qui n’écoutent qu’eux-mêmes... Ce GT s’annonçait épique !

S’il fallait encore démontrer le manque d’honnêteté intellectuelle de nos dirigeants : ils ont refusé de faire un relevé de conclusions de ce GT, pourtant demandé par la CGT.

En préambule, la DG s’est engagée à ne pas fusionner les DRGC de Rouen et Nantes, alors que ça fait plus de 3 ans que les agents de Rouen sont dans l’expectative suite à des annonces anxiogènes répétées. Nous avons demandé à ce que l’Administration s’engage par écrit...la DG devrait communiquer en ce sens.

Suite à une présentation interminable enrobée d’arguments fallacieux (présence d’autres administrations en mer, résultats de l’unité, coûts avec de faux chiffres, etc), la DG nous a annoncé les suppressions de la BGC de Bayonne , de la BSN de la Trinité sur Mer et la fusion des BGC de Royan et de la BSN de La Rochelle à La Rochelle.

Par ailleurs le triangle Cherbourg, Granville, Saint Malo est amené à évoluer à moyen terme.

Tout est ficelé à la DG...mais on reporte la responsabilité sur le DI...

Il nous a été annoncé la mise en place de groupes de travail locaux au niveau de Nantes et uniquement au niveau de Nantes puisque la DRGC de Nantes est la seule touchée aujourd’hui par la future restructuration. La DG n’assumant pas sa stratégie, elle demande au DI de faire le « sale boulot » de négociation. Sachant qu’il n’aura aucune marge de manœuvre, cet exercice de « dialogue social » est une pure tromperie orchestrée par la DG !

Alors que la DG s’était engagée à 0 suppression d’emploi, comme pour la façade méditerranéenne, elle montre une fois encore qu’on ne peut lui accorder aucun crédit puisque les fermetures annoncées auront les conséquences suivantes :

Bayonne : - 14 emplois
La Trinité sur Mer : - 5 emplois ;
La Rochelle : - 8 emplois ;
Royan : -18 emplois.

En espérant la création d’au moins 25 emplois sur la future vedette de La Rochelle, ce sont 20 emplois qui disparaissent !!!

Devant des arguments qui ne sont que purement budgétaires et sans cohérence sur les missions, nos exigences sont simples :

- le maintient d’un dispositif opérationnel cohérent sur toutes les façades (on ne peut pas tolérer notamment une absence douanière entre l’Espagne et La Rochelle)
- pas de suppression d’emplois ni de moyens
l - La programmation transparente et prévisionnelle de renouvellement et de réparation des éléments nautiques communiquée aux organisations syndicales

Pour conclure, la DG annonce que les 2 premiers avions Beechcraft seront affectés à Hyères (équipés surveillance maritime seulement)...
Encore une décision incohérente et insatisfaisante !

La vedette de Cherbourg vieillissante « serait » remplacée par la vedette de Nice, la DF45, à l’arrivée de la nouvelle 32 mètres de chez Socarenam. En attendant les agents se débrouillent pour continuer à naviguer avec leur moyen « vieux » de 32 ans.

Les 3 dernières BSN des Chantiers Bernard n’auraient toujours de destination, dixit Mr Meunier, alors que nous savons parfaitement qu’elles sont aujourd’hui à destination de Hyères, La Grande-Motte et un port où un nouveau moyen est déjà affecté avec certainement ensuite une affectation définitive aux Antilles .

Et que dire du nouveau marché en cours d’attribution, marché prévu pour 1 vedette de 24 m (et 3 autres en option), mais qui seront vraisemblablement des bateaux de 28m, et oui la mesure des navires ne se fait pas toujours au même endroit.
Et que dire du silence sur leur affectation, on ne veut pas nous dire qu’elles remplaceront certainement les 21m vieillissantes de Méditerranée.
Si toutes ces affectations se confirment ,l’équité entre les façades aura bien du mal à être respectée.

La mise en œuvre du PSD est bien enclenchée et nous devons la combattre, tous ensemble et par tous les moyens !
CR GT aéromaritime

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.