logo-impression
  • Posté le 20 novembre 2017 / 76 visites

#cap22 #missionendanger : la protection des citoyens à la benne ?

Toujours dans la série #cap22 #missionendanger la fédération des finances publie aujourd’hui un texte sur une mission douanière !

Au niveau mondial, le trafic des déchets arrive juste derrière le trafic de stupéfiants avec une estimation de 10 à 12 milliards d’euros. Malgré les enjeux financiers et le financement d’organisations mafieuses, le délit de trafic de déchets est seulement passible de 2 ans de prison et 75.000 euros d’amende.

Les médias se font régulièrement l’écho de pratiques peu scrupuleuses qui sont un véritable danger pour les citoyens et notre environnement. L’arrivée sur notre territoire de semi-remorques en provenance des Pays-Bas remplis de déchets cancérogènes, pollution à l’acide sur le site de Florange, affaire des oeufs contaminés au Fipronil... sont autant d’exemples récents qui en témoignent.

En 2016, la Douane a réalisé 258 constatations en matière de déchets dangereux soit 39 % de plus qu’en 2015. Mais, le manque de moyens humains est criant. Avec moins d’une quarantaine de douaniers sur le port du Havre, les 5 millions de conteneurs y entrant chaque année et transportant pour nombre d’entre eux des matières toxiques et/ou radioactives ne peuvent être contrôlés. Alors, juste une question. Voulez-vous que des déchets radioactifs de contrebande soient enterrés près de chez vous ?

Article publié sur le site de la fédération des finances CGT
https://www.cgtfinances.fr/


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.