logo-impression
  • Posté le 1er décembre 2016 / 62 visites

Tract CGT Réunion-Roule pas nous

A peine la roche détachée de la falaise, la foule hurle déjà contre les opposants au massacre du sol réunionnais et réclame la route salvatrice... Té !! Nout route sa nout fierté sa !!!!

L’opération de com peut commencer, la terreur et l’agacement s’installent dans les bouchons, rares sont ceux qui s’interrogent sur l’intervention des services, juste avant l’éboulement massif...

Telle la purge préventive, la réorganisation du BLP devait permettre de sécuriser la vieille route et protéger les agents, le service public, les résultats...

Mais voilà que le fracas de l’incompétence d’un chefaillon et l’avalanche des indicateurs obligent le basculement de la rocade et coincent les agents dans le canal bichique de la démotivation...

L’autorité prend donc le chantier en main et après avoir dégagé les gravats sous le tapis (volant), pas bien loin, elle impose une nouvelle réorganisation qui ne dit pas son nom.

Quelles sont les ambitions du maître d’oeuvre ? Quel chantier titanesque se cache derrière les panneaux clignotants et les déviations ?

Les protestations, les revendications, les mobilisations : du bruit et de l’agitation qu’il ne faut pas prendre en compte...

Les instances représentatives (CHSCT etc), les prescriptions réglementaires : des obstacles à contourner...

Les organisations syndicales ont été invitées à venir prendre connaissance des « améliorations » apportées à une réorganisation 2015 pourtant « réussie »...

Interpellé par vos représentants sur l’absence de concertation et de consultation du CHSCT, de plan de formation, de normes d’ergonomie, l’administrateur supérieur répond que les changements ne sont pas assez importants, que la formation se fera sur le tas et demande aux OS de donner une solution...

La CGTR demande la tenue d’un CT et la consultation du CHSCT pour que tous les aspects des évolutions imposées par l’autorité réformatrice et omnipotente soient examinés, vérifiés et validés par une instance représentative du personnel.

Gramoun i dit : «  sak i donne aou la roue i rale pas le charrette !  », nou sera pas ti boeuf couillon fer dann nez pou bez dann fon le rempart !! NOU LÉ PAS PLUS, NOU LÉ PAS MOINS RESPECT ANOU

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.