logo-impression
  • Posté le 29 juin 2021 / 106 visites

Avis de tempête sur la DIPA !

J-2 avant la déferlante H7...

Chers collègues, vous avez apprécié la gestion de la crise sanitaire ? Vous allez adorer H7 !

Ci-joint le Cactus pour en attester !!!
Bonne lecture

Si l’actualité récente de la DIPA était concentrée sur nos collègues de la surveillance à travers les différentes phases de redéploiement, c’est maintenant au tour des OP/CO d’être sous les feux de la rampe !

L’union Européenne a décidé de mettre en place la taxation de tous les envois dans le fret dès le premier euro.
Au vu de l’explosion du fret express et du fret postal, cela promet de bonnes rentrées financières pour l’UE.
La DGDDI s’est donc lancée à corps perdu dans une course de vitesse pour que la France soit le premier pays à pouvoir déployer le fameux outil H7 : ce nouveau mode de dédouanement pour les envois jusqu’à 150 euros.

Si pour la DG tout va pour le mieux : discours et campagnes de « com » en rodage (sans oublier le champagne au frais), elle occulte la réalité qu’endureront les agents qui vont être confrontés à une augmentation exponentielle des déclarations.

Sans parler du choix de la date de lancement : le 1er juillet ! 1er jour des 2 mois de transhumance nationale où les services tournent à effectifs réduits. Le choix de cette date n’a-t-il pas fait l’objet de nombreux « BRAINSTORMING » dans nos hautes sphères ?...

A cela s’ajoute un système non finalisé. Par exemple, il n’existe pas, à l’heure actuelle, de procédure de secours pour H7 !
En cas de plantage, les déclarations se retrouveront dans Delta X, application sous dimensionnée pour absorber un tel flux.

La solution sera t-elle de supplier Saint MATTHIEU ?

Que dire du BOD H7 sorti il y a à peine 15 jours ou encore des formations dispensées en urgence ?
Formations sans ordinateurs et donc sans pouvoir manipuler l’application H7 (les salles informatiques n’étant pas disponibles) !

La DG se souvient-elle que les agents AG – OP/CO de la DIPA ont déjà énormément donné (et pas que des CA !) lors de la crise sanitaire de 2020 ?
Se souvient-elle que nous sommes en manque d’effectifs ?

C’est d’ailleurs pour cela que la CGT a voté CONTRE le PAE (Plafond Autorisé d’Emplois) présenté par la DI lors du CTSD du mois de Mars 2021. A peine quelques agents de plus pour couvrir l’ouverture du nouveau BC DHL mais rien de plus...De qui se moque t-on ?

Les collègues des BC, des BP et de certains services de la DR Fret sont déjà au bord de l’implosion et nous devrions faire comme si de rien n’était ?

C’est aussi pour cette raison que nous avons fait acter le sous effectif comme risque psycho social au dernier groupe de travail sur le DUERP (Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels).
Nous invitons tous les collègues à remplir les cahiers hygiène et sécurité au besoin.

De notre côté, nous continuerons à exiger des effectifs (sorties d’école, LA ou Paris Spé revenus du Brexit) et une véritable reconnaissance professionnelle pour les agents du Fret.
Après le Brexit, la DG doit aujourd’hui se concentrer sur les effectifs OP/CO de la DIPA.
En résumé, au menu H7 du 1er juillet : sous-effectif en entrée, applicatif non optimisé en plat principal et au dessert pour tous les agents une crises de nerfs assurée avec petit bonus pour les chefs de service : pluies torrentielles de statistiques quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles.

En somme, QUE DU BONHEUR !
Si si, d’ailleurs les « Unes » d’ALADIN mettront sans nul doute en avant un lancement sans failles...

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.