logo-impression
  • Posté le 15 avril 2019 / 80 visites

L’intersyndicale Corse est allée dire quelques mots à son directeur

A l’occasion d’une rencontre avec leur directeur régional, les représentants de l’intersyndicale Corse lui ont lu quelques mots...

Malgré l’appel de l’intersyndicale douanière nationale de boycott de toutes les
instances paritaires et de dialogue social , notre Intersyndicale a accepté votre
invitation ce jour, uniquement pour déclarer son soutien aux multiples actions menées
sur le terrain par l’ensemble de nos collègues douaniers.

Notre mouvement a pour but d’améliorer les conditions de travail des agents des douanes et de répondre à leurs revendications salariales :
- Augmentation des salaires et des effectifs,
- Amélioration des conditions de travail et des moyens …
- Arrêt des menaces et des intimidations hiérarchiques en tous genres.

Notre administration a franchi un cap historique, empêcher les douaniers de faire leur
travail , en faisant preuve d’autoritarisme exacerbé, cela est inadmissible !

La répression n’est sûrement pas le meilleur moyen pour répondre aux aspirations des
douaniers.
Les procédures disciplinaires engagées ces derniers jours à l’encontre de chefs d’unité et d’équipe, ou de militants syndicalistes, sont intolérables.

L’Intersyndicale CFDT -CGT - FO de Corse s’inscrit dans la mobilisation nationale
des douaniers qu’elle trouve légitime et veillera à répondre aux éventuelles pressions et intimidations .

HALTE AUX MENACES ET AUX PRESSIONS

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.