logo-impression
  • Posté le 16 mai 2019 / 194 visites

Le service qui fait couler l’encre et les effectifs de la DR du Havre !

Ce jour, les représentants du personnel sont conviés à la 2eme convocation du CHSCT dédié à la création de la DNGCD. La CGT n’ira pas à cette mascarade !

Il suffit de prendre le personnel et ses représentants pour ce qu’ils ne sont pas !

Nous savons depuis le début que toute priorité sera donnée à la création du service de la DNGCD au risque de vider les services de notre direction régionale. Celui-ci va devenir la nouvelle vitrine de la Douane au Havre, nous souhaitons donc bonne continuation à tous les douaniers Havrais qui y partent mais resterons méfiants car la CGT sait mieux que personne ce que la Douane a récemment fait du Sycoscan qu’elle considérait également comme sa vitrine il y a 20 ans !
On ne répare pas un jouet cassé, on le jette … pas très visionnaire tout ça !

BILAN : 20 départs pour 10 arrivées, enquêtes et TAM confondus !

La CGT a encore en mémoire la soi-disant anticipation sur les effectifs prévue par notre directeur régional et l’attention particulière apportée par notre directeur interrégional pour ne pas démunir les services normands au profit de la DNGCD !

Promesses, promesses …

Alors, aujourd’hui, il faudrait aller discuter de la couleur des murs, du mobilier, de la moquette ou du lino, du métrage, des horaires, de la cantine, du local social … alors que les services Havrais n’ont jamais autant été dans la tourmente :

. le service général exsangue
. -3 au contentieux
. -2 au HAB
. plus de correspondant social
. plus d’assistant de prévention

Avec les mobilités internes et les prochains départs en retraite, TOUS les
services du Havre seront touchés. Personne ne sera épargné !

Que fait notre hiérarchie pendant ce temps-là ? Nous venons d’apprendre, par la bande, que notre directeur régional quitte le Havre ! Nous aurions aimé l’apprendre de sa bouche mais encore faudrait-il qu’il connaisse le chemin des bureaux pour nous rencontrer …

La CGT demande instamment à Monsieur Balzamo de faire le nécessaire
pour remplacer chaque douanier muté et retraité (anticiper les retraitables).

Nous ne souhaitons pas faire du catastrophisme mais avec un Brexit dont personne ne connaît encore la finalité et une direction qui se vide tous les ans un peu plus, nous craignons le pire.
Messieurs les directeurs, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.