logo-impression
  • Posté le 15 avril 2020 / 38 visites

Nouvelle Aquitaine Compte rendu de l’audioconférence du 14 avril

ableau des agents impactés par le Civid-19 au sein de la DINA :
- 0 covid
- 2 sorties de quatorzaine
- 3 agents en quatorzaine
- 2 agents des services de La Rochelle dont on ne sait pas exactement ce dont ils sont, réellement, affectés...

Suite à l’allocution du PR, hier soir, l’Administration ne dispose pas du recul nécessaire pour formuler des aménagements des services, à compter du 11 mai ; mais elle y travaille...

En l’état actuel, il n’y a aucune modification du PCA et du mode de fonctionnement des services, jusqu’au 10 mai inclus.

Il y aura une adaptation des mesures à prendre, en fonction et dans le cadre d’orientation concrètes qui seront impulsées par le Ministère et/ou la DG, dans leurs déclinaisons...

Toujours est-il que le DI semble conscient de la difficulté à faire reprendre le fonctionnement des services, dans la taille et la volumétrie qui prévalait avant le début du confinement :
- distanciation à respecter, surface des locaux (bureaux, vestiaires, local social,...) ainsi que des mesures barrières dans les véhicules ; sans oublier la taille des équipes, pour éviter des croisements conséquents lors des prises et de fins de services...

Il semblerait que l’on se dirige vers une dotation individuelle de "kits" pour les agents : masques, GHA, gants, lingettes,... Que chacun devrait gérer en responsabilité. Pour autant, si le DI reconnait une tension certaine sur l’approvisionnement en lingettes, le reste des matériels ne pose aucun souci ; bien que la dotation en masques ait un peu de difficultés à arriver sur la DINA, les stocks en réserve sembleraient suffisant ; à ce sujet et puisque la quasi totalité des masques en dotation sont périmés, cela ne remettrait pas en cause leur efficacité qui serait équivalente aux chirurgicaux (selon le DI), dont on devrait être doté dans les prochains jours. Le 8/04, 280 000 masques ont été réceptionnés pour le MEF, et 1 million le 10/04 ; par contre on ne connait pas, à ce jour, le mode de calcul et de distribution envers les différentes Administrations et leurs services...

De façon décalée, le DI se refuse à nous communiquer le nombre de masques utilisés par l’ensemble des agents de la DINA, depuis le début du confinement ; il se propose juste de nous informer de la quantité consommée vendredi prochain, sur l’ensemble de la semaine...

Dans le cadre d’une reprise progressive du travail, les agents recensés comme population fragile, continueraient à rester à leur domicile, et, à ce jour, les agents qui ne seraient pas en télétravail, seraient, en priorité, ceux qui reviendraient sur leur poste ; ceux actuellement en télétravail, continueraient à le faire, depuis leur domicile. Cela, afin d’éviter une concentration trop important et prématurée au sein de leur cadre de vie administrative.La priorité sera donnée sur la maitrise de la gestion des services, avant celle des contrôles...

Donc la reprise se ferait par étapes et rien n’est encore fixé,car le temps de réflexion est trop court, par rapport aux déclarations du PR.

Afin de limiter au maximum les déplacements transfrontaliers et au regard de l’arrêté du 10/04 pris par le Préfet des P.A. concernant la fermeture de points de passages avec l’Espagne, ne resteraient ouverts :

Autoroute A63 à Biriatou
Pont St-Jacques RD911 à Hendaye
Gare d’Hendaye
Dancharia D4 à Ainhoa
Arneguy D933
Tunnel du Somport à Urdos

Les contrôles des flux routiers, seront assurés par les services de la PAF et de la Gendarmerie ; le service des Douanes n’a pas vocation à assurer la gestion des ces PPA.

Concernant le CSRH et sa future implantation, il est raisonnable de s’attendre à un décalage, car les travaux sont arrêtés et les réunions inter-administrations sont suspendues.

Au sujet du CCPD, il manque de lisibilité sur la position des agents de ce service (CMO, AA, MDC,...) ainsi que de son fonctionnement ; il reviendra vers nous vendredi prochain, afin de nous en informer...

Toujours pas d’information concernant la possibilité de faire glisser des CA 2020 sur l’année 2021 ; pas plus concernant des réaménagements sur les CET. Du fait de l’annulation de la réunion inter-ministérielle, à ce sujet...
Faut-il s’attendre à des congés, en partie, imposés...?

Nous lui avons également demandé de re-sensibliser les collègues en situation de télétravail, afin d’éviter au maximum des TMS et tous les inconvénients de santé liés à ces affections ; il nous a assuré prendre contact avec les assistants et conseillers de prévention, ainsi que la médecine de prévention.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.