logo-impression
  • Posté le 8 mars 2019 / 77 visites

Appel de l’intersyndicale de la DI de Nouvelle Aquitaine

Vous trouverez ci-joint et ci-dessous l’appel de l’intersyndicale de la DI de Nouvelle Aquitaine à rejoindre le mouvement national.

Depuis le début de la semaine, nos collègues de Dunkerque et Calais ont initié des actions fortes et médiatisées pour obtenir que leurs revendications soient entendues.
Ces revendications nous concernent tous, elles portent notamment sur :

- une revalorisation conséquente : de l’IRTI, de l’ACF, des heures de nuit, (7 euros pour tous les agents travaillant la nuit)….Les promoteurs des deuxièmes parties de nuits comprendront
- une prise en charge de la mutuelle à hauteur de 50%
- une bonification pleine et entière (sans plancher, ni plafond) au prorata du nombre d’années réellement effectuées pour tous les agents concernés et bien sûr la question des moyens humains, matériels et en immoblier
- la fin du jour de carence

Nos collègues du Nord ont été rejoints dans leurs actions par les agents de la BSITM de Paris, de MARSEILLE Marignane et port, du Perthus et de l’aéroport de Béziers-Cap d’Agde. Aujourd’hui Porta et Nice entrent dans la danse.

Notre Direction interrégionale a particulièrement souffert depuis de nombreuses années des suppressions de services et de brigades qui ont porté un coup fatal au service public douanier dans de nombreux territoires.

Les créations des nouveaux services tels que le CSRH et le CODT menées sans concertation préalable et sans étude d’impact se sont faites au prix de la santé des personnels et sans que les agents n’aient obtenu, jusqu’à présent, la reconnaissance de leurs qualifications.

En matière opérations commerciales et viticulture, nos missions continuent à être vendues au rabais sur fond de dématérialisation, de transferts d’activité ou de suppression de taxes.

En surveillance, le directeur interrégional entend piloter les unités depuis Bordeaux et disposer du temps de travail des agents, de leurs congés voire de leurs missions sans concertation préalable et le tout, bien sûr, sans aucune revalorisation indemnitaire.

Les renforts BREXIT sont insuffisants dans les brigades PPF et oublient la problématique douanière.

Pour toutes ces raisons, l’intersyndicale douanière de la DI Nouvelle Aquitaine appelle tous les agents de toutes les branches à rejoindre le mouvement initié par nos collègues du Nord en organisant les actions les plus efficaces et porteuses, en fonction de leur domaine d’activité et de leur positionnement géographique afin d’obtenir satisfaction sur nos revendications.

Il est temps de reprendre la main sur notre travail et d’en obtenir la juste reconnaissance !

Le moment est venu !

Si on ne se bouge pas aujourd’hui, personne ne se bougera pour nous !

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.