logo-impression
  • Posté le 4 mars 2019 / 91 visites

Le grand débat douanier 2019...

Ces derniers mois ont été marqués par un mouvement social inédit , l’un des plus importants de ces dernières années, en réaction aux inégalités qui fracturent la société française.
Les fonctionnaires ne sont pas moins touchés, puisqu’ils subissent depuis près de dix ans, le gel de la valeur du point d’indice et ne bénéficieront d’aucune des mesures imposées par les pouvoirs publics aux entreprises pour leurs salariés.
La fonction publique demeure la variable d’ajustement des politiques publiques et le fonctionnaire le bouc émissaire...
Le projet de loi de finances 2019 qui est proposé le confirme. L’ensemble de la Fonction Publique est concerné par les suppressions de poste. « 120000 emplois sur cinq ans dont 50000 dans la fonction publique d’état ». Les directions de Bercy devraient être les plus touchées .
La mise en œuvre du BREXIT, aux forceps pour ce qui concerne la DGDDI, replace les douaniers au centre des enjeux économiques, fiscaux et de lutte contre toutes les fraudes. Cette mise en œuvre difficile met aussi en évidence l’état dans lequel a été mis notre belle maison depuis des années de réformes successives.

Les douaniers ont décidé de faire leur grand débat également.
Ainsi, sur la DR de Dunkerque, tous les douaniers ont pu exprimer leurs doléances et rédiger la liste de leurs revendications. Les salaires et une meilleure reconnaissance sont au cœur des enjeux, tout comme l’avenir de nos missions.

Il faut donc que les douaniers se fassent entendre car cela ne peut plus durer !

C’est ce que les collègues des DR de Dunkerque et Lille tentent de mettre en place. Ils ont déposé leur cahier revendicatif au directeur interrégional vendredi dernier, lui laissant jusqu’au 1er mars pour répondre. A défaut de réponse, les actions vont commencer dès le lundi 4 mars, dans la durée, et sous toutes les formes possibles et imaginées par les agents eux-mêmes.
L’intersyndicale CFDT-CFTC-CGT-Solidaires-UNSA-CGC-USDFO, face à une administration sourde aux revendications des douaniers depuis des mois voire des années, soutient ce processus d’actions envisagées dès le lundi 4 mars.
Elle alerte par la présente les médias sur la situation des douaniers, de leurs missions et de leurs services.

La section syndicale du SNAD CGT BRETAGNE soutient l’initiative des collègues du Nord. Elle s’associera pleinement et activement dans les actions entreprises.
Une prise de conscience collective sur l’état de la Douane, sur nos conditions de travail (baisse des effectifs, perte des missions , matériel obsolète...) sur nos conditions salariales (gel du point d’indice, IR , ACF...) sur nos évolutions de carrière (bonification en adéquation avec les années effectuées...) est essentielle.
Nous devons profiter de la mise en place du BREXIT pour nous faire entendre !
Tous les services sont concernés directement par le BREXIT et tous ensemble nous devons peser dans les négociations !!

Mobilisons - nous !


Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.