logo-impression
  • Posté le 30 avril 2019 / 58 visites

Face au mutisme et à la répression, continuons le combat !

Jeudi 25 avril, à l’appel de l’intersyndicale Solidaires-CGT-CFDT-FO-UNSA, plus d’une centaine d’agents se sont retrouvés au point d’information au niveau du dernier rond-point avant l’accès à l’aéroport de Lyon Saint Exupéry.

Rejoints par des délégations d’Auvergne, de Chambéry et du Léman, les collègues de différents services SURV, OPCO et AG sont venus manifester leur mécontentement face au mépris de la DG et du ministère et informer les automobilistes des raisons de leur mouvement.

Le rassemblement s’est déroulé dans une très bonne ambiance ventée. Nous avons bénéficié d’une belle couverture médiatique avec la présence de journalistes de la presse écrite et d’une équipe de France 3.

Tout cela s’est passé sous l’oeil inquisiteur de deux cadres supérieurs et intermédiaires, puisque le DI adjoint Regard et le divisionnaire Taillandier étaient postés à une centaine de mètres à peine dans une Clio de service. Sans doute venaient-ils là pour constater notre détermination à obtenir enfin des réponses satisfaisantes du DG et du ministre et pouvoir en référer à Dame Cornet.

Malgré le mouvement qui continue sur tout le territoire, malgré des actions menées lors des « jeudis de la colère douanière » comme ce fut le cas jeudi 25 avril à Lyon, Roissy, Reims, Nice, Lille, La Réunion, le DG et le ministre continuent de faire la sourde oreille à nos légitimes revendications.

Face à cette attitude irresponsable, nous n’avons d’autre choix que d’amplifier le mouvement et de manifester à nouveau notre mécontentement.

Nous exigeons que nos emplois et nos structures douanières soient préservés, que nos conditions de travail soient nettement améliorées, que notre pouvoir d’achat miné par plus d’une dizaine d’années d’austérité salariale soit fortement augmenté, pour les actifs comme pour les pensionnés.

Ces préoccupations rejoignent celles de l’ensemble de nos collègues fonctionnaires, qu’ils travaillent dans la fonction publique territoriale, hospitalière ou de l’État. Nous exigeons tout comme eux l’abandon du projet de transformation de la fonction publique, véritable arme de destruction massive du service public et du statut de la fonction publique, ce qui représente un réel danger à terme pour l’ensemble de nos concitoyens.

L’intersyndicale douanière d’Auvergne Rhône-Alpes vous propose donc d’inscrire notre prochaine action dans le cadre de la journée d’action Fonction Publique du jeudi 9 mai. Nous appelons l’ensemble des personnels à faire grève et nous vous invitons à vous rassembler à Bellecour à partir de 10h pour participer tous ensemble à la manifestation Fonction Publique. À l’issue de cette manif, nous nous rassemblerons devant la DI à partir de 13h, afin d’obtenir une audience avec la directrice.

Le 9 mai, dans l’unité et la détermination,
en grève et dans l’action,
soyons nombreux à manifester notre colère
face au mépris de nos dirigeants !
Appel intersyndical DI Auvergne Rhône-Alpes pour le 9 mai

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.