logo-impression
  • Posté le 2 mars 2019 / 132 visites

L’intersyndicale s’impose lors de la visite du ministre !

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de la "rencontre" avec le ministre Darmanin, ainsi que celui de l’audience avec la directrice de cabinet...

L’intersyndicale douane s’impose dans la visite du ministre Darmanin à Boulogne sur mer.

C’est vers 8h00 que l’intersyndicale des douanes a interpellé le ministre de l’Action et des Comptes publics lors de sa visite des futures installations des services vétérinaires à Boulogne-sur-mer.

Fort du travail de consultation qui avait été mené en amont, le cahier revendicatif lui a été remis.

L’intersyndicale a rappelé le mécontentement croissant des douaniers. Pendant des années les effectifs ont fondu comme neige au soleil, et les missions sont régulièrement remises en cause. Maintenant, les douaniers doivent être sur tous les fronts : antiterrorisme, lutte contre la fraude, soutien aux entreprises, et, cerise sur le gâteau, mise en place du Brexit avec un déficit de formation, de moyens et d’ installations.

Les échanges ont été vifs.

L’intersyndicale a rappelé les revendications salariales et sociales des agents (Prime de risque, ACF OP/CO, heures de nuit, prise en charge de la complémentaire santé, bonification retraite …) L’intersyndicale a officiellement remis une cafetière au Directeur Général. Il pourra lui-même la remettre au président directeur général d’Eurotunnel, en lui précisant qu’à ce jour si nous n’avons toujours pas trouvé la prise de courant, nous n’avons toujours pas trouvé les bâtiments construits autour. Le mépris de M. Gounon envers les douaniers est donc à la hauteur des retards pris par ce dernier. (lire la suite...).

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.