logo-impression
  • Posté le 22 mars 2019 / 59 visites

Compte rendu de la journée de grève du 19 mars en Bourgogne

Voici le compte-rendu de la journée de grève en Bourgogne le 19 mars

MOUVEMENT SOCIAL DOUANIER : LA HIERARCHIE FAIT DU ZELE !!!!

Dans l’action depuis le 4 mars dernier, les agents des douanes n’ont jusqu’à maintenant pas obtenu les avancées nécessaires au rattrapage d’années de retard salarial, de destruction des effectifs et de services, et encore moins la reconnaissance attendue au regard de leur formidable capacité d’adaptation.

En effet, depuis la contre proposition faite au Ministre dimanche dernier, les menaces
et autres entraves à l’action se multiplient dans les directions. La DR de Bourgogne n’y échappe pas : Main mise le logiciel MATHIEU, qui gère les ordres de mission de la Surveillance, les contrôles en point fixes et le ralentissement de la circulation sont désormais proscrits, et le sort des contrevenants très clair : des sanctions disciplinaires seront appliquées !

Le gouvernement fait, à nouveau, le choix de la répression, plutôt que de répondre aux demandes légitimes des douaniers. Les personnels jugeront de ces méthodes et des suites à donner au mouvement.

En tous cas, en Bourgogne, les douaniers ne désarment pas ! La journée de grève et d’action interprofessionnelle du 19 mars a été un succès (16,53% de grévistes sur l’ensemble de la DI) et a permis d’exposer nos revendications aux médias (communiqué de presse et interviews) et au grand public (distribution de tracts).

Le SNAD CGT Bourgogne a également sensibilisé les députés, sénateurs et maires de la région par l’envoi de courriers dès la semaine dernière.
Et parce qu’il n’y a pas que la SURV qui peut agir, les collègues OP/CO de tous les services sont eux aussi dans la lutte (certains services étaient déserts hier, bravo aux collègues !)

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.