logo-impression
  • Posté le 13 juillet 2016 / 198 visites

DI de DIJON - Pas de vacances pour les démolisseurs !

Le 28 juin dernier, le Comité Technique de la DI de Dijon mettait à son menu
toute une série de réorganisations d’ampleur pour les services douaniers de
l’interrégion, avec notamment la fermeture de la BSI de Chalon-sur-Saône et du bureau de Chartres.
Le 8 juillet, nous rencontrions à notre demande le DI. Ce dernier, sur un ton ouvert, nous proposait de réorganiser des groupes de travail avec le personnel sur les restructurations prévues, car nous avons évoqué avec lui le manque d’éléments fournis par la hiérarchie locale sur ces fameuses mesures, lors des précédents GT.
Interrogé par nous sur les fermetures de bureaux qui avaient été annoncées par la DR lors de son passage dans certains services, le DI nous expliquait que le ministre n’avait toujours pas donné son accord pour une telle réforme, et d’évoquer une échéance à l’horizon 2019. "On ne peut pas toucher aux bureaux pour l’instant", c’est ce qu’il nous disait le vendredi.....
Quelle n’est donc pas notre surprise quand nous découvrons le lundi les fermetures proposées à l’ordre du jour en Comité Technique de Réseau du 11 juillet 2016.

AUXERRE, BOURGES, BLOIS et CHALON-SUR-SAONE sont dans le collimateur !!!

NE NOUS LAISSONS PAS ENTERRER !!!!!



Version à télécharger




Audience SOLIDAIRES – SNAD CGT
avec le Directeur Interrégional des Douanes de Dijon le 8 juillet 2016
Présents : les Représentants Syndicaux étaient Pierre Bézian et Magali Groussot pour le SNAD-CGT et Agnès Marceaux et Judith Moindrot pour SOLIDAIRES DOUANES.
M. Baillet, Directeur Interrégional était accompagné de François Le Lann, SGI.
- Nous demandons ce qu’il en est du remplacement de l’Assistant de Prévention, le
précédent ayant été nommé à sa demande à un poste à la Recette Régionale de Dijon dès le 1er août.
Pour le DI, la DR est en charge du dossier et cherche activement un agent pour remplir cette fonction mais il n’y a pour l’instant aucun candidat. Le poste n’est pas "à profil" car l’agent qui sera choisi bénéficiera d’une formation complète. En attendant, c’est le Secrétariat Général qui pallie la vacance d’emploi..(lire la suite...)
<br<

Version à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.