logo-impression
  • Posté le 3 juillet 2018 / 99 visites

Ile de France - ça déménage !

Dans cette déclaration, les collègues de la CGT reviennent sur les problèmes d’effectifs et de points de vocabulaire qui affectent les agents de l’interrégion.

Déclaration liminaire

Comité technique du 29 juin 2018

Monsieur le Président,

Comme nous l’avons souligné lors du CT portant sur le point de la relocalisation du service de la formation professionnelle, nous approuvons le déménagement à la DI IDF. Il est dans une logique administrative et géographique, République bénéficiant d’une localisation plutôt centrale pour l’ensemble des agents franciliens susceptibles de s’y rendre dans le cadre des formations ou d’oraux blancs.

Toutefois la CGT s’indigne que ce rapprochement ait été qualifié ’’de déménagement’’ et non de ’’restructuration’’. Vous connaissez la portée de cette qualification et nous aussi. Nous en concluons donc qu’une fois encore que l’administration s’économise d’un accompagnement social et financier pour les agents qui rejoindront la direction interrégionale. C’est inadmissible. Si le bon sens organisationnel doit primé, il ne peut se manifester en ne réglant pas les dommages humains qu’il créerait. C’est en ce sens que nous souhaitions un éclaircissement sur la qualification de ce rapprochement.

Par ailleurs, malgré le recrutement, en cours, des agents de constatation sans concours pour l’ensemble des services franciliens des douanes, nous sommes toujours aussi inquiets, d’une manière générale, de l’état des effectifs en IDF. Le déficit dans les bureaux est tel que certains bureaux se retrouvent même aujourd’hui sans chef de service, ni adjoint. Référence au bureau d’Evry ou encore celui de Marne la Vallée qui perdra bientôt sa cheffe de service promue vers de nouvelles fonctions.

Nous insistons sur notre inquiétude pour les agents du bureau de Marne la Vallée qui compte aujourd’hui un effectif d’à peine 12 agents.

Qu’avez vous prévu pour ce bureau pour lequel la CGT a déjà tiré à maintes reprises la sonnette d’alarme quant à ce manque d’effectif qui impacte de plus en plus d’agents dans leurs missions, fonctions et surtout leur santé ? Certains viennent travailler avec des angoisses et se sentent dépourvus face à la masse de travail, au manque de soutien de la direction régionale qui ne leur rend jamais visite.

Des services OP/CO qui vont encore prendre de plein fouet la mise en oeuvre de la loi ESSOC. Dès l’automne prochain, nos collègues devront appliquer le droit au contrôle et l’inversement de la charge de la preuve. En plus de perdre progressivement notre droit au contrôle inopiné, notre rôle d’administration de contrôle, nous allons connaître une surcharge de travail trop importante pour des services déjà exsangues. Malgré la mise en place d’indicateurs permettant de mesure cette charge, nous pouvons d’ores et déjà affirmer, à l’instar des craintes émises par un le directeur en charge de ce dossier, qu’il n’y aura pas assez de soldats pour mener cette guerre.
Concernant le rattachement de la BSM à la DI IDF, pas de grands changements. Mais des changements nous en demandons. Nous souhaitons une remise à plat des critères de gestion pour la sélection des agents, et une plus grande transparence.

La gestion des relations inter-personnelles sur la DRPO nous interpelle grandement. Nous espérons que vous serez en mesure de nous apporter des réponses satisfaisantes.

Enfin, et nous le regrettons grandement, il ne pourra y avoir de sujet concernant l’attractivité en IDF.
En effet, le SNAD CGT a demandé à la DG de revaloriser l’indemnité de risque. Il nous a été répondu qu’au vu des effectifs supplémentaires obtenus, nous ne pouvions prétendre à une hausse budgétaire. La douane a inventé le recrutement participatif.

Ce mépris d’ajouter à la décision de ne pas revaloriser le point d’indice, de baisser scandaleusement les taux de promus/promouvables, de ne pas revaloriser les régimes indemnitaires...

Bref, de ne pas reconnaître la valeur de ceux qui participent grandement à vos carrières.

Les représentants CGT au Comité technique d’Île-de-France

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.