logo-impression
  • Posté le 20 janvier 2021 / 49 visites

Compte rendu de visioconférence Ile de France du 20 janvier 2021

Voici le compte rendu de la réunion qui vient de se tenir à la DI francilienne :

*** Evolution des effectifs du 8 au 14 janvier 2021

Nombre d’agents total : 1192 (avec l’arrivée des stagiaires)
Nombre d’agents présents dans les services : 641 agents
Nombre d’agents en ASA Covid : 7 agents
Nombre de nouveaux agents malades : 4 agents (3 cas à la BSITM et 1 à la DI)
Nombre de malades cumulés :53 agents
Nombre d’agents en télétravail sur deux jours :128 agents
Nombre d’agents en télétravail sur trois jours : 82 agents
Nombre d’agents en télétravail sur quatre jours : 57 agents
Nombre d’agents en télétravail sur cinq jours : 46 agents
Nombre d’agents ayant accès au télétravail : 392 agents

Le nombre de malades a augmenté à la BSITM depuis que ces chiffres ont été établis. Il y a actuellement six malades, avec vingt cas contact.
Il y a eu une inquiétude sur la BSM pour une collègue qui présentait des symptômes et nous attendons les résultats de son test PCR.

La DG a communiqué une note du 18 janvier sur les nouvelles modalités d’organisation du travail. Cette note rappelle le couvre-feu avancé à 18 heures. Les circulaires sur le télétravail restent applicables. Il y est rappelé le télétravail sur cinq jours doigt être généralisé. L’organisation du travail n’est pas modifiée. La liste des activités qui peuvent être télétravaillées a été rappelée.
Les locaux doivent être aérés régulièrement (quinze minutes toutes les trois heures).
Les aménagements horaires restent encouragés. La DI a diffusé une note en ce sens depuis plusieurs semaines pour limiter la fréquentation des transports en commun aux heures de pointe.
Le jour de carence est suspendu dans le cadre de la COVID-19.
La DI a diffusé une note de déclinaison locale de ces mesures le 18 janvier.
-> La CGT a indiqué qu’elle demande la suppression du jour de carence pour l’ensemble des agents de la fonction publique depuis longtemps, bien avant la crise sanitaire.
Nous avons aussi rappelé notre revendication de passer l’ensemble des personnels à 32 heures hebdomadaires avec une augmentation de salaire, qui permettrait de limiter les temps de présence dans les services.
Nous avons demandé si l’intervention de la psychologue du travail était prévue dans certains services de la DI, pour analyser cette situation de crise en profondeur et éventuellement fournir des préconisations qui seraient utiles à tous. Elle pourrrait travailler par échantillonnage dans certains services.

Dans le cadre du Brexit, l’essentiel des difficultés sont identifiées, au niveau des ferries et de la mauvaise utilisation de la frontière intelligente par les services britanniques. Le trafic augmente significativement en Île de France, notamment à Aulnay-sous-Bois mais l’activité reste pour le moment très faible.
A la BSITM, nous sommes à environ un train par jour, avec moins de 200 passagers parfois.

→ La CGT est intervenue sur la situation du Service des Grands Comptes. La distribution des masques n’y est pas aussi régulière qu’ailleurs. Nous avons le cas d’agents présents cinq jours sur cinq qui n’ont reçu que six masques, alors qu’il en faudrait 18 pour pouvoir en changer régulièrement en vertu des règles sanitaires en vigueur.
Les agents n’ont pas reçu de masques pour emprunter les transports en commun.
Le service est composé d’un grand plateau où les agents risquent de se croiser.
Par ailleurs, les agents ont reçu pour nettoyer leurs bureaux du vinaigre blanc, ce qui ne correspond pas aux préconisations des CHS.

La prochaine audioconférence de la DI aura lieu le 28 janvier 2021 au matin.
N’hésitez pas à nous faire remonter vos questions sur notre messagerie : cgt-paris@douane.finances.gouv.fr


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.