logo-impression
  • Posté le 28 avril 2020 / 95 visites

Compte rendu de l’audio conférence en Ile de France du 28 avril2020

Organisation dialogue social :

Pour le PRA le 11 mai, le DI a reçu les premières orientations techniques de la DG, un CTR national aura lieu jeudi 30.
Le DI s’efforce d’élaborer des fiches service par service. Sur le PRA un CTSD entièrement dédié à la crise sera organisé. Il voudrait faire un GT ou a minima une réunion de travail. Celles-ci sont prévues pour le 30 avril et le 5 mai (des documents de travail sont en cours de réalisation et ils seront adressés aux OS dès que possible). Le CTSD est prévu le 7 mai (en dématérialisé : audioconférence ou visioconférence si possible).

Le Plan de Reprise d’Activités :

Aux alentour des 4, 5 et 6 mai le DI doit recevoir les fiches d’activité par service. C’est le plan de PRA qui a vocation à reprendre l’ensemble des missions. On y trouvera une possibilité de travailler en rotation, d’aménager les horaires afin d’éviter les croisements, de multiplier les points tisanerie restauration, de nombreux points où du gel hydroalcoolique sera à disposition, savon de Marseille, lingettes,
Sujet épineux des masques : Il sont pour l’instant en quantités suffisantes pour plusieurs semaines mais cela pourrait devenir problématique si les difficultés d’approvisionnements perdure.
Le DI insiste sur la forte demande des personnels a connaître les conditions de reprise.
Quatre des départements les plus touchés sont en Île de France. 40 % des hospitalisations y sont également recensées. Il est nécessaire de reconnaître la spécificité de l’Île de France. Le PRA IDF devra mettre l’accent sur ce point. De nombreuses spécificités opérationnelles. La palette des services est très importante.
Fiches par service :Une trame sera déclinée par la DI.

De nombreuses questions restent en suspens sur le PRA : masques, distanciation, horaires de travail, mais aussi sur les sujets plus spécifiquement RH et statutaires : par exemple sur la situation des personnels (agents fragiles, garde d’enfants, télétravail élargi, différenciations territoriales, différenciations locales).

Quelle sera la lecture de l’administration pour les parents qui refuseront de mettre leurs enfants à l’école ?
Cette prise en compte nécessitera de la souplesse.

Nous n’avons toujours pas d’instructions particulières sur la prime et sur les congés.

Il reste à définir le niveau de consommation de masques par jour et par agent pour connaître les besoins (dépendra évidemment des missions, du transport).

Reste aussi le sujet de la climatisation qui est devenu une question sanitaire ; nous sommes en attente de préconisations de la médecine du travail.

Le préfet de Saint Pierre (Saint Pierre et Miquelon) a demandé une reprise d’activité. Les ASA sont supprimés dans le cadre du déconfinement. Le confinement territorial durera jusqu’à fin juin mais le déconfinement est progressif sur l’île à compter du lundi 27 avril2020 (Un seul cas de Covid-19 a été détecté à l’arrivée). Depuis 3 semaines aucun cas n’est apparu. La chef de service a donc adressé son PRA à la DI :
Une commande de masques en tissu (3 par agents) a été passée. Les locaux sont suffisamment vastes pour maintenir distanciation sociale et la direction a maintenu le nombre de deux agents par voiture .
Des produits désinfectants sont passés dans tous les locaux avec un nettoyage généralisé des surfaces contacts.
La reprise à effectif complet a eu lieu lundi. La Su va s’axer sur la contrebande du fait du confinement territorial.

Point de situation :

Présentiel : 206 agents (+ d’agents à la DI mais en rotation)
485 agents en ASA
SU 256 en ASA
Agent en télétravail 341
Baisse sensible des quatorzaines : 5 agents
Malades du coronavirus : 19
Agents fragiles déclarés : l’urgence a primé sur le formalisme. Un avis du médecin traitant ou de la médecine de formation est nécessaire à la reprise.
Une trentaine de télétravailleurs sont conventionnés en IDF, la crise devrait permettre à ce chiffre d’augmenter significativement.
Il reste le problème du secret médical pour les personnes fragiles sur des préconisations de la médecine de prévention. Ce sujet sera traité dans une réunion avec tous les médecins de prévention et services gestion du personnel de la DI.
La BSITM est assujetie à la reprise d’activités d’Eurostar.
A la BSM de Bercy, des mesures sont à prendre pour adapter le flux, compte tenu du filtre dans un espace très restreint.
Au SMS, 6 agents sont en mission à FOS et les autres en ASA (avec des conséquences financières très importantes).
Codt : Les agents vont passer à 3 agents le jours et 2 la nuit.
Le CISD a maintenu beaucoup de présentiel pendant la crise.
A la raffinerie de grand puits, nous avons une baisse d’activité, en présence du chef de service.
Les orientations de contrôles SU sont maintenues.
Au BDP, le personnel est inquiet sur l’organisation des renforts. Locaux exigus. Les contrôles en centre secondaire ne seront pas les mêmes qu’au BDP et le matériel disponible non plus.
Les agents souhaitent que le présentiel concerne principalement les agents du BDP.
Le DI prend acte des réticences, mais souhaite que la coopération existe après cette crise.
Ce vecteur de fraudes est un vecteur important qu’il conviendra de développer notamment en IDF.

A Aulnay : pas loin de 40 millions de masques dédouanés. Le DI salue leur activité.

Pour les contrôleurs stagiaires, une note est prévue sur le suivi des stages et l’oral se fera à distance.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.