logo-impression
  • Posté le 12 octobre 2021 / 123 visites

70e congrès du syndicat : agir pour gagner !

Du 4 au 8 octobre dernier, s’est tenu le 70e congrès du syndicat CGT des agents des douanes. Il a permis à près de 90 délégués d’échanger sur l’avenir des missions douanières, les droits et garanties des agents ou encore sur le fonctionnement du syndicat.

Le congrès est un moment important de la vie du syndicat. Il constitue un élément fort de la démocratie interne en permettant de débattre des orientations du syndicat pour les années à venir mais également d’élire la future direction. Pour un tiers environ des délégués présents, il s’agissait du premier congrès. Ce moment d’échange au niveau national leur a permis de participer activement aux débats et à la construction des documents. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de faire remarquer tout l’intérêt qu’ils ont porté à ces travaux, non sans une certaine note d’humour très rafraichissante. D’après leurs retours, ce congrès a été également été un moment très formateur.

Si le nombre d’amendements déposés sur les textes d’orientation proposés aux congressistes n’étaient pas excessivement nombreux, ils ont néanmoins apporté des débats nourris et positifs. Ce fût d’ailleurs une des qualités de ce congrès que de toujours chercher à sortir des échanges par le haut et de manière constructive en vue d’un consensus large. Les nouvelles orientations amendées ont été largement adoptées par les délégués. L’ensemble des documents, une fois mis en forme, sera rendu disponible dans les jours à venir.

Le congrès a aussi été l’occasion de réaffirmer pleinement certaines valeurs fondamentales pour la CGT comme la nécessité de consolider et développer le service public douanier d’utilité économique, sociale et environnementale. Cela, sans oublier de rappeler les valeurs humanistes du syndicat et son opposition à tout ce qui peut s’apparenter à un rejet et une stigmatisation des migrants.

Pour le syndicat, il était également important de renouveler l’attachement à construire l’activité syndicale au plus près des agents des douanes et surtout au service de leurs intérêts. En outre, il s’agit, pour le syndicat de participer à la transformation de la société en renforçant le rôle et la place de la Douane dans l’État au service des citoyens.

Le congrès est aussi le temps de moments solennels avec, notamment, un hommage émouvant rendu à tous les militants disparus depuis le précédent congrès. C’est aussi un important moment de démocratie avec le vote sur l’activité de la direction sortante, validée à l’unanimité des voix, ou encore du rapport de politique financière (97% de voix pour). Les 14 membres de la nouvelle équipe de direction ont été très largement élus. Celle-ci est renouvelée pour moitié permettant de créer une nouvelle dynamique. Les 5 candidats à la commission financière de contrôle ont eux-aussi été élus, à l’unanimité.

Il est indispensable de rappeler qu’un congrès de la CGT est un moment important de fraternité et de convivialité qui permet aux militants de se retrouver, de mieux se connaitre et de repartir avec les batteries rechargées à plein pour préparer l’avenir. Celui-ci n’a pas dérogé à la règle. C’est d’autant plus essentiel que le congrès a subi plusieurs reports. Il aurait ainsi dû se tenir en mai 2020 soit 100 ans précisément après la création du syndicat


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.

Partagez

Vos outils