logo-impression
  • Posté le 6 janvier 2016 / 93 visites

Voeux du SNAD CGT

Chèr-e- camarade,

Après une année 2015 ô combien difficile, le SNAD CGT te souhaite une très bonne année 2016, une excellente santé pour toi et ceux qui te sont chers, beaucoup d’épanouissement personnel et professionnel, du bonheur, de la fraternité et de la solidarité à n’en plus finir.

2016 sera aussi celle de la combativité pour tous les douaniers.
Elle est sans faille depuis 2012 dans la lutte contre le PSD, et continuera de l’être pour cette nouvelle année.
L’annonce par le Président de la République de créations d’emplois suite aux attentats, si elle est une bonne nouvelle pour les douaniers qui ont perdu plus de 6000 emplois en 20 ans, ne doit pas nous satisfaire pour autant. En effet, alors que le Président de la République refuse de nous recevoir, le PSD est maintenu et les funestes projets de l’administration sont plus que jamais à l’ordre du jour, tant pour les AG que les OP/CO et les SURV. Les projets de fermetures de bureaux, de brigades et de services, et de centralisation ne sont pas abandonnés bien au contraire. Tous les corps et tous les grades seront concernés.

Notre travail collectif pour faire reconnaître la douane comme administration prioritaire, indivisible, au service de la protection des citoyens et des intérêts économiques et fiscaux, que ce soit auprès des élus, des préfets, des associations, des entreprises et des citoyens, doit être maintenu à son plus haut niveau. La défense du service public douanier d’utilité économique, sociale et environnementale, donc les emplois, les moyens, les brigades et bureaux, sera encore et toujours notre priorité.

De même, les salaires et les conditions de travail des douaniers doivent faire l’objet de toutes nos attentions. Depuis 2010, le point d’indice est gelé et le salaire des fonctionnaires n’a jamais été aussi bas. Le 26 janvier, alors que des négociations doivent s’engager en février, ce sera l’occasion pour nous tous de faire pression sur le gouvernement, avec l’intersyndicale, pour exiger une revalorisation du point d’indice dans les trois versants de la Fonction Publique.

2016 sera aussi pour notre beau syndicat l’année de son congrès.
Il se tiendra à Port-Vendres du 9 au 13 mai.
D’ores et déjà, les militants du SNAD dans les sections régionales travaillent pour tracer la feuille de route qui sera la nôtre pour les quatre prochaines années : défense des missions douanières, défense des carrières et des emplois douaniers, défense de la protection sociale et de l’action sociale, défense des conditions de travail, renforcement des adhésions, continuité syndicale pour les retraités, formation des militants, politique financière du syndicat, etc.

L’année sera chargée et les douaniers ne pourront compter que sur eux-mêmes et leurs représentants pour défendre l’avenir du service public douanier. La mobilisation de toute la corporation ces trois dernières années aura permis, au moins dans les plus hautes sphères de l’Etat, de reconnaître le travail des douaniers au service des citoyens. Il faut la maintenir et la porter encore plus haut, encore plus fort, tous ensemble.
Sans ses adhérents et militants, un syndicat n’est rien. C’est grâce à vous, et à tous ceux qui viendront nous rejoindre, que nous serons plus forts pour défendre notre belle maison, et œuvrer pour plus de justice sociale dans notre pays.

Le bureau national réitère donc tous ses vœux pour une belle année 2016, douce et sereine, mais aussi engagée et résolument optimiste.

Fraternellement,

Pour le bureau national,
Manuela DONÀ


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.