logo-impression
  • Posté le 19 avril 2018 / 26 visites

Soutien aux cheminot·e·s

LE NÉCESSAIRE SOUTIEN AUX CHEMINOT·E·S

Le SNAD CGT affirme son soutien total à la grève des cheminot·e·s débutée le 3 avril, à l’appel de toutes leurs organisations syndicales et qui rencontre un succès franc et massif.

Cette grève répond aux provocations méprisantes du gouvernement qui reste sourd, à ce jour, à leurs revendications.

Contre la campagne médiatique forcenée qui cherche à opposer usagers et travailleurs du rail, le SNAD CGT réaffirme que les utilisateurs de ce grand service public sont avant tous des salariés qui ont besoin d’un outil de transport accessible, économique et écologique, non soumis aux aléas de la rentabilité économique comme cela a pu se passer il y a des années au Royaume-Uni.

Les moyens de financement de ce grand service public existent. Les organisations syndicales de la SNCF et tout particulièrement la CGT portent un contre-projet où nouvelles sources de financement et développement du ferroviaire comme outil de transport des personnes mais aussi des marchandises subsistent.

Parmi ces pistes de financement, il y a la nécessaire question de la taxation des transports de marchandises par la route par la renationalisation des autoroutes et la remise en route de la taxe poids lourd lâchement abandonnée par un gouvernement de gauche...

Cette taxe aurait été une aubaine pour notre administration fiscale et aurait réaffirmé l’identité des missions sociales, économiques et environnementales de la douane. Ces missions écologiques représentent un certain avenir pour la DGDDI. Nous revendiquons un retour de ces missions dans le giron de la douane, avec des moyens réels pour les assurer, loin des turpitudes et renoncements politiques

À la DGDDI aussi, les agent·e·s sont confrontés à la casse des missions, aux suppressions d’emplois, à l’arbitraire et à la dégradation des nos conditions de travail.

Nous savons que nos missions fiscales et économiques peuvent servir à financer un grand service public du rail au service de tous.

Nous sommes aussi des citoyens conscients que rien de bon ne pourra ressortir de la privatisation de nos grands services publics comme la SNCF. L’ouverture à la concurrence aura notamment pour conséquences la fermeture de dizaines de lignes, l’augmentation du prix du billet et la fragilisation de la sécurité des infrastructures.

En soutenant par nos dons les nombreux grévistes, en nous mobilisant en tant qu’usagers, en créant un climat favorable à une convergence des luttes pour les droits et garanties de tous, nous envoyons un message clair de soutien total à la mobilisation des cheminot·e·s.

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.