logo-impression
  • Posté le 6 décembre 2021 / 60 visites

Lettre aux futurs candidats à l’élection présidentielle

Les organisations syndicales des douanes ont souhaité s’adresser ensemble aux futurs candidats à l’élection présidentielle. Comme les douaniers ne pourront compter que sur eux-mêmes pour défendre la DGDDI, nous les avons alerté dans le courrier ci-joint

Dans le cadre des réformes en cours à la DGDDI, et plus particulièrement du transfert des missions fiscales (TMF), un courrier unitaire vient d’être adressé à différentes personnes candidates à la présidentielle en 2022.

Ce courrier, dans la continuité des courriers unitaires adressés aux parlementaires et aux présidences de Conseils régionaux (en PJ), alerte sur les pertes de recettes fiscales et leurs conséquences en matière de financement de services publics.

Par ailleurs, nous attirons l’attention sur la dimension sociale de ces transferts. Ce sont près de 700 emplois douaniers qui vont être supprimés à minima sur 4 ans, bouleversant une fois de plus la DGDDI (-1/4 d’effectifs depuis 30 ans) et amplifiant son effacement de départements entiers.

Alors que l’époque met en exergue l’impérieuse nécessité de retrouver une souveraineté industrielle, alimentaire et sanitaire, avec une relocalisation de l’appareil productif, la planification de l’inefficience de la Douane porte atteinte à l’intérêt général.

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.