logo-impression
  • Posté le 24 mars 2017 / 269 visites

Les douaniers en force à Clermont‐Ferrand...

800 douaniers se sont réunis ce 23 mars à Clermont‐Ferrand pour exiger l’arrêt de la casse des services douaniers. Ils sont venus de toute la France pour crier leur ras‐le‐bol. La pluie n’a en rien entamé leur détermination.

C’est donc sous une pluie diluvienne que les douaniers ont réclamé l’arrêt des fermetures de bureaux et de brigades, l’arrêt de la désertification du territoire, le renforcement des effectifs, la reconnaissance comme administration prioritaire et plus globalement faire valoir l’importance de leurs missions pour la protection des citoyens.

Après un rassemblement unitaire (CGT, CFDT, CFTC, Unsa, Solidaires et FO) sur la place du premier mai, un cortège a défilé dans les rues de la ville jusqu’à la Préfecture. Pendant ce temps, une délégation a été reçue par la Secrétaire générale de la Préfecture. Les douaniers étaient venus pour demander au Préfet de faire valoir son droit d’alerte concernant l’égalité de traitement des citoyens sur l’ensemble du territoire et ainsi empêcher la fermeture de 3 bureaux de douanes sur 4.

Pour seule réponse, ils ont obtenu de la Secrétaire générale qu’elle transmette le message au préfet et au ministre.

D’ores et déjà les douaniers ont décidé de poursuivre leur mobilisation en interpellant tous les candidats à l’élection présidentielle et aux élections législatives afin d’obtenir un engagement ferme de leur part pour l’arrêt de la casse du service public douanier.
Ils continuent également leurs efforts pour faire massivement signer la pétition « 6000 douaniers supprimés, 66 millions de citoyens en danger ! ».

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.