logo-impression
  • Posté le 27 mai 2021 / 62 visites

Appel du conseil syndical de la CGT douanes à tous les douaniers

Le conseil syndical national des douanes CGT, réuni du 18 au 20 mai 2021,
lance un appel à la corporation douanière, tous grades et toutes branches
confondus, ainsi qu’à l’ensemble des représentants des organisations
syndicales locales ou nationales.

Les réformes subies depuis de trop nombreuses années, affaiblissant un peu
plus à chacune d’entre elles notre réseau douanier, doivent cesser.

A l’occasion de rencontres avec les députés et sénateurs, à l’occasion de
rencontres avec les élus locaux (maires , conseillers départementaux ou
régionaux), à l’occasion des groupes de travail ou comités techniques, nous
avons fait le triste constat que nos dirigeants n’ont qu’un objectif : supprimer
des emplois et affaiblir le service public, et ce en dépit de nos arguments
pertinents et riches de perspectives pour l’avenir de notre maison.

A la CGT, nous sommes convaincus plus que jamais que le service public
douanier doit être renforcé dans toutes ses missions, y compris fiscales.
D’utilité économique, sociale et environnementale, la DGDDI assure par ailleurs
la santé et la sécurité des citoyens au travers des contrôles de marchandises à
l’importation ou à la circulation, la loyauté des échanges, etc. C’est ce que nous
continuons de porter auprès de tous nos interlocuteurs.

Le transfert des missions fiscales porte un coup significatif à tous les services
douaniers AG, OP/CO et SU. En effet, les implications de cette nouvelle
prétendue réforme ne se limitent pas aux seuls transferts des missions fiscales.
Bon nombre de bureaux seront inexorablement fragilisés. La définition d’axes
stratégiques pour la DGDDI ne doit pas se faire au détriment de ses missions
fiscales pour lesquelles la douane a fait la preuve de toute son efficacité Ils
n’épargneront par ailleurs ni les SU ni le dispositif aéro-maritime. . C’est un
changement radical dans nos missions et l’exercice de celles-ci.

C’est pourquoi, nous invitons les douanières et les douaniers, tous grades et
toutes branches confondus, à se réunir, à débattre, à apporter leurs
contributions afin d’écrire la douane de demain, ne pas laisser nos dirigeants le
faire pour nous.

Toutes les mobilisations, se bâtissent avec tous et toutes, sur le terrain.
Toutes les formes d’actions doivent être envisagées, localement et
nationalement.

La mobilisation douanière, aux côtés des autres administrations, est devenue
indispensable afin d’aboutir à une résistance collective.

Notre salut ne viendra pas de nos divisions, il viendra de notre capacité à nous
rassembler, à nous unir, et à faire front ensemble.

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.