logo-impression
  • Posté le 28 avril 2005 / 217 visites

Toutes et tous en grève le 16 mai pour refuser l’allongement du temps de travail

Le gouvernement Raffarin a décidé de supprimer un jour férié ou un jour RTT pour financer un plan d’action contre la dépendance. Tous les salariés du privé comme du public doivent donc travailler gratuitement un jour en plus.

Cette mesure d’allongement du temps de travail fait supporter aux seuls salariés l’essentiel des prétendus efforts de solidarité en faveur des personnes âgées et dépendantes : 42 % de la population active fournit 90 % du financement. Une véritable solidarité intergénérationnelle impliquerait que tous les revenus de tous les citoyens soient concernés.

Les syndicats des Douanes CGT, SOLIDAIRES et UNSA dénoncent l’allongement de la durée du travail et la création de cette journée de travail gratuite qui est avant tout une arme servant à la remise en cause de la réduction du temps de travail et à la culpabilisation des salariés. Elle permet d’accroître la durée du travail sans contrepartie financière.

Les syndicats des Douanes CGT, SOLIDAIRES et UNSA invitent tous les douaniers à faire du lundi 16 mai une journée de lutte et de résistance pour la réduction du temps de travail et contre les politiques libérales du gouvernement, une journée de revendications et d’actions pour la mise en place de réelles solidarités.

Les syndicats des Douanes CGT, SOLIDAIRES et UNSA appellent à la grève tous les fonctionnaires des Douanes le lundi 16 mai, contre la régression sociale et pour la réduction du temps de travail.

PS : Les syndicats CGT, SOLIDAIRES et UNSA rappellent que la grève du 16 mai est légale et qu’elle peut donner lieu à prélèvement d’un trentième de traitement.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.