logo-impression
  • Posté le 1er août 2017 / 363 visites

PPCR - Plan à obsolescense programmée...

pour le meilleur... Et avec durée de vie beaucoup plus longue..., pour le pire...!

Dans la présentation DGAFP disponible sur Aladin, PPCR annonçait un rendez-vous annuel sur la revalorisation du point d’indice dans la Fonction Publique. Une petite réunion en Février 2016 et puis l’annonce brutale du gel du point d’indice. Durée de vie de la mesure : 6 mois...

Autre conséquence particulièrement négative de PPCR : la suppression du cadencement lié à la notation (allongeant de fait l’accession aux échelons supérieurs)... Il est évident que l’administration ne reviendra pas sur cette mesure.

Cette même brochure la DGAFP annonçait également des carrières plus intéressantes. Tous nos collègues concernés par la déprogrammation des examens professionnels (note DG du 3 juillet 2017) jugeront par eux-mêmes...

Cette annulation est la conséquence de PPCR. Les conditions ubuesques et unilatérales de reversement des promotions exa pro vers les listes d’aptitude (souvent discrétionnaires) et les concours internes, démontrent une fois encore la volonté de l’administration d’avancer à marche forcée, sans anticiper toutes les conséquences de ses réformes.

De plus la DG s’affranchit au passage de règles de droit en ne faisant pas appel aux listes complémentaires de l’année passée pour les exa pros de B en A et et de C en B. Un profond mépris pour les collègues qui se sont investis pleinement dans la préparation de cet examen professionnel.

Nous encourageons donc vivement nos collègues à faire des recours en référé auprès du tribunal administratif afin de faire respecter le droit car aucune négociation ne semble envisageable. La porte de la citadelle DG est bien fermée.

Nous considérons, à la CGT, que les concours auraient dû être privilégiés dans les reversements liés à l’annulation des exas pros.

Pdf à télécharger

Réagir

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.