logo-impression
  • Posté le 17 juillet 2018 / 135 visites

CHSCT 33 du 28 juin 2018 : Des réorganisations qui devront attendre

DES RÉORGANISATIONS QUI DEVRONT ATTENDRE

Exceptionnellement, le Directeur Interrégional était monté au créneau pour défendre le bienfondé de ses projets concernant la centralisation interrégionale de la fiscalité énergétique (TICGN, TICFE, TICC) sur le bureau de Bassens et le transfert de la cellule viticulture du bureau de Mérignac sur Langon, Libourne et Pauillac.
Malgré les attentions du Président du CHSCT33 qui avait bouleversé l’ordre du jour de l’instance en plaçant tous les sujet douane en début de séance, le DI s’est heurté à un front uni des représentants des personnels bien décidés à user de leurs prérogatives pour œuvrer pour la préservation des conditions de travail des agents.

CR

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.