logo-impression
  • Posté le 18 octobre 2016 / 161 visites

STOP à la criminalisation et à la discrimination syndicales

Le gouvernement porte une forte responsabilité dans la criminalisation de l’action syndicale. Cela confirme nos craintes depuis la promulgation de l’état d’urgence, sur le respect des libertés individuelles et collectives fondamentales.

La longue liste des militants de la CGT convoqués devant les tribunaux est dramatique. Aucun citoyen attaché aux valeurs de la République ne peut accepter la criminalisation de l’activité syndicale. Ce sont les fondements mêmes de notre démocratie qui sont atteints lorsque les libertés syndicales sont attaquées avec une telle violence.

Dans les administrations de Bercy comme dans les établissements économiques et financiers, la réalité est pourtant bien différente et l’on constate que ces pratiques prennent des formes diverses très souvent insidieuses, comme des actes d’isolement, et se multiplient...

Nos multiples interpellations en comités techniques, en comités d’établissements n’y changent rien... parce que pour certains dossiers qui se règlent, ce sont d’autres cas qui se révèlent dans d’autres services... Comme un arbre qui cache la foret... Du reste, notre interpellation du ministre Sapin sur ce sujet lors du Comité Technique Ministériel du 4 octobre 2016 n’a provoqué aucun commentaire de sa part !

Pour la CGT il n’y a pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales. Porter atteinte à un-e militant-e syndical-e, c’est porter atteinte aux libertés fondamentales et donc à la démocratie au travail. La lutte contre la discrimination et la criminalisation de l’action syndicale s’inscrit dans la démarche plus large de la CGT de lutte contre toutes les formes de discrimination.

C’est pourquoi le Syndicat National des Agents des Douanes CGT sera présent à Amiens le 19 octobre prochain pour soutenir nos camarades de Goodyear et combattre sans relâche la criminalisation de l’action syndicale !

A Montreuil, le 17 octobre 2016
STOP à la criminalisation et à la discrimination syndicales

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.