logo-impression
  • Posté le 26 novembre 2020 / 56 visites

Compte-rendu de l’audio-conférence DG de ce jour

Nous espérons que vous vous portez bien.

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu des échanges qui ont eu lieu lors de l’audio-conférence nationale de ce matin.
A déplorer l’absence de la DG et du DGA, et celle des DI Nouvelle-Aquitaine et Paris-Aéroports (qui était pourtant un engagement de la DG la semaine dernière)...il n’y a pas que l’administration qui a des problèmes d’agenda, et nous avions pris des dispositions. Ces absences, non signalées, sont un manque de respect total des organisations syndicales.

Comme à son habitude, la CGT a souhaité revenir sur quelques questions au préalable :

  • La CGT a posé la question à la DG de la notification des retraits de CA/RTT pour les CSDS et CSDSA, dans certaines directions. Il semblerait que tout le monde n’ait pas reçu sa notification, ce qui n’est pas sans poser de problème pour la gestion des congés individuels de chacun
  • La CGT a voulu savoir si le bureau RH avait validé le principe d’extension des congés de l’année 2020 non pris sur le début d’année 2021 pour les agents qui ne disposeraient pas de CET.
  • La CGT insiste pour qu’une solution soit trouvée pour les collègues vivant avec des personnes vulnérables ayant de graves pathologies
  • La CGT a reçu la note DG sur la question des réunions syndicales, nous sommes absolument sidérés de cette atteinte aux libertés ! Nous exigeons que les RMIS puissent se tenir, dans le respect des distanciations physiques, dans une période où l’administration refuse de stopper les réformes et donc empêche les collègues d’échanger avec leurs représentants. Pour les réunions internes au syndicat, la CGT demande des ordinateurs portables pour tous les militants et la mise à disposition de salles administratives virtuelles de réunion en visio en lieu et place des locaux syndicaux dorénavant interdits par cette note si les militants doivent se réunir à plus de 6 personnes
  • La CGT demande que les agents actuellement en e-formation, et les futurs, puissent bénéficier des tickets-restaurant
  • La CGT avait demandé si un report de la formation en présentiel des contrôleurs était envisagé. Nous n’avons pas eu de réponse et réitérons notre question, c’est un souci d’organisation personnelle pour les futurs stagiaires. Nous avions aussi demandé qu’une messagerie professionnelle leur soit mise à disposition dès que possible, qu’en est-il ?
  • La CGT a demandé quels seront les aménagements pour les stagiaires sortants de stage. Ils doivent être formés à leur nouveau métier sur le terrain dans le respect des règles de sécurité. Ce temps de formation est capital pour un nouvel agent qui découvre son environnement de travail et l’administration en général, et la formation dispensée cette année à l’école ne permettra à personne d’être autonome dès le premier jour.
  • La CGT a demandé à 4 reprises par écrit, et 4 reprises en audio, que la formation TPCI des stagiaires en changement de branche et stagiaires contrôleurs n’ayant pu suivre cette formation avant leur affectation puisse se faire à résidence et non à l’ENDLR. Les OJF ont pu bénéficier de cette décentralisation de formation TPCI. La question a été arbitrée hier par la DG qui maintient cette formation en présentiel. Curieux de faire référence au guide dévaluation des risques s’agissant des réunions syndicales, mais de ne pas en tenir compte pour les formations que ce soit pour les formations en présentiel à Metz avec 14 personnes ou la formation TPCI
  • Certains collègues ont des missions intégralement télétravaillables. Or, du fait de leur handicap et de la non mise en conformité des logiciels ou du matériel informatique, ils ne peuvent en bénéficier. Il faut s’organiser pour permettre, à ceux qui le souhaitent, de télétravailler 5 jours par semaine.
  • Souci sur certaines unités à qui le DI impose ou refuse le droit le plus élémentaire au repos, aux congés de fin d’année
  • L’intersyndicale de la DIPA attend toujours une réponse concernant Orly et la fusion des brigades (2 courrier d’octobre et novembre), sujet qui ne peut être décroché de la crise sanitaire puisque les réformes continuent... La DG s’engage à répondre très rapidement

Précisions de la DG sur certains points :

  • Il est vrai que les notifications n’ont pas été faites pour les CSDS et CSDSA : cela concerne 250 à 300 douaniers au forfait, qui vont la recevoir très vite mais qui vont se voir retirer très peu de jours
  • Concernant le report de congés pour les agents ne disposant pas de CET : la DG nous a informé que les congés de 2020 qui n’ont pas pu être pris par les agents n’est pas encore connue des pôles RH. La DG va donc demander à estimer le nombre d’agents qui pourraient être concernés par un report dans le but de décider d’une action à mener dans ce domaine
  • Concernant les collègues vivant avec une personne vulnérable : les agents conjoints de vulnérables sont encouragés à se mettre en télétravail, à partir du moment où ils disposent d’un certificat médical concernant leur conjoint. Quand le télétravail n’est pas possible, sont prévus par les textes des possibilités d’aménagements de postes
  • Concernant les réunions syndicales ou la possibilité d’échanger avec les collègues dans cette période où l’administration maintient le train de ses réformes, la CGT indique que nous continuerons de rendre-compte, échanger, débattre et rendre visite aux collègues. La DG nous répond par ailleurs que l’outil de visio-conférence de la DGDDI est à disposition...et les ordinateurs portables ?
  • Les stagiaires en e-formation (actuellement et à venir) peuvent normalement bénéficier des tickets-restaurant. Si souci local, voir avec un représentant local de la CGT
  • Concernant le démarrage de la formation de contrôleurs en présentiel à la l’ENDLR, il n’y a pas de report prévu de la date de rentrée fixée au 04/01/21
  • Concernant le suivi de la formation pratique des stagiaires sur le terrain, la DG assure que la spécificité des stagiaires, qui ont eu beaucoup de e-formation, impose effectivement un suivi particulier, des évaluations et attentions particulières. La DG veillera à ce qu’aucun stagiaire ne soit mis en télétravail 5 jours afin de pouvoir suivre les acquisitions nécessaires à la formation initiale.
  • Concernant la formation TPCI qui se fera donc en présentiel (décision définitive de la DG hier), la CGT regrette que les agents n’aient pas été entendus : pourquoi ce qui a été possible pour le tir ne l’est pas pour TPCI ?
  • Concernant les collègues qui souffrent d’un handicap, qui ont des fonctions télétravaillables, mais qui ne peuvent télétravailler car les applications douanières ne sont pas compatibles avec les logiciels liés au handicap (Zoom texte par exemple), la DG nous répond qu’elle va recruter une personne sur ces questions en 2021, qui sera en charge de la mise en conformité de l’administration puisque ce n’est pas le cas aujourd’hui. La DG dit par ailleurs qu’il n’y a aucun souci de financement pour l’achat de matériel spécialisé, il existe le FIPHFP. Ce fond finance également les outils nécessaires au télétravail.

Par ailleurs :

Les agents en télétravail voudraient pouvoir gérer le renvoi d’appel. Chaque agent peut faire le renvoi d’appel vers le numéro de son choix. La solution de téléphonie dont on dispose actuellement ne permet pas de limiter le renvoi d’appel à des plages horaires. Les agents avec un téléphone professionnel peuvent l’éteindre. Une autre solution serait d’utiliser un logiciel qui renvoie les appels sur le PC et donc, les appels pourront ne plus être renvoyés une fois l’ordinateur éteint.

Concernant l’extension des ASA pour garde d’enfants en cas de fermeture des sites de restauration collective ou si le mode de garde habituel n’est pas disponible, le SG de Bercy a décidé que ces cas ne correspondaient pas à la doctrine sur les écoles fermées et les agents ne seront donc pas placés en ASA.

Les résultats d’admissibilité au concours de catégorie C sont prévus début décembre et les convocations partiront mi-décembre. Les oraux sont prévus du 4 au 8 janvier. La date de publication des résultats d’admission au concours est prévue pour le 18 janvier.

La BSM doit disposer d’au moins 9 à 12 agents formés au port du HK. Le 7 décembre, 11 agents seront formés dans le cadre de formations à la DR Paris Ouest. Un programme de formation sur trois mois a été prévu pour que fin février, 26 agents au total soient habilités. Les renforts sont programmés jusque fin décembre, et dureront si nécessaire, de manière plus allégée. Le renfort des brigades de l’IDF durera donc a minima jusqu’à fin décembre.

Certaines DR limitent le télétravail à 3 jours (voire moins) pour les douaniers de catégorie A... Selon la DG, cela ne correspond pas du tout aux instructions, ni aux consignes gouvernementales.

Suite à l’interrogation de la CGT concernant la pris en charge partielle d’un billet d’avion pour un futur stagiaire contrôleur, la DG va trouver une solution et demander la prise en charge de l’intégralité du billet. La CGT demande une réponse écrite.

Pour conclure cette réunion, la CGT revient sur l’absence des DI de Parie-Aéroports et Nouvelle Aquitaine. Ce dernier, absent pour répondre aux questions des organisations syndicales sur la crise sanitaire, était simultanément (11h36) en train d’adresser un mail de plus de 17000 signes aux représentants locaux de la CGT... Certains ont du temps quand il s’agit de polémiquer ! Quoi qu’il en soit, la CGT demande à la Directrice générale d’intervenir pour que ces comportements cessent définitivement.

La prochaine audio aura lieu le 3/12 à 14h30.
D’ici là, vous pouvez nous joindre ici : douanes@cgt.fr ou ici : https://www.cgtdouanes.fr/coordonnees

Continuez de prendre soin de vous


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.