logo-impression
  • Posté le 18 juin 2021 / 65 visites

Audioconférence COVID du 18 juin 2021

Bonjour à tous et toutes,

Nous espérons que vous vous portez bien.

Une audioconférence relative à la crise sanitaire vient de s’achever à la direction générale.

Voici les sujets que nous avons abordés et le compte-rendu de ces échanges :

- Le SNAD-CGT a rappelé que quelques agents disposaient d’une convention de télétravail qui se termine fin juin et n’ont jamais eu d’autorisation de télétravail Covid. Ils pourront, comme tout le monde, bénéficier des nouvelles formules de télétravail qui seront évoquées en groupe de travail la semaine prochaine, mais quel sera leur statut d’ici septembre ? Vont-ils bénéficier d’une autorisation de télétravail COVID ou leur convention fera-t-elle l’objet d’un amendement jusqu’à la mise en place du nouveau télétravail ?

- Une note est parue cette semaine concernant la fin du télétravail à cinq jours pour tous. Le SNAD-CGT a voulu s’assurer que les agents en télétravail pour cause de fragilité bénéficiaient bien d’une dérogation à ces règles, sauf indication médicale contraire. Nous avons tenu à rappeler que malgré la fin de l’obligation du port du masque, la crise sanitaire n’était pas terminée puisque le virus circule toujours, en particulier à l’étranger ou en Guyane.

La DG a fait une réponse sommaire sur ces deux questions puisqu’un groupe de travail dédié aura lieu la semaine prochaine. La situation antérieure des agents en télétravail sera réévaluée à la rentrée, la DG répondra la semaine prochaine sur les situations transitoires. A ce stade, il ne devrait plus y avoir de télétravail pérenne applicable et tous les agents en télétravail sont en télétravail covid.

Les agents vulnérables doivent continuer à bénéficier de règles exorbitantes du droit commun. Si le médecin du travail justifie de la situation d’un agent, il peut bénéficier d’un télétravail de cinq jours par semaine.

La DG a publié une note sur la reprise des séances de TPCI de niveaux deux et trois. Jusqu’au 30 juin 2021, les agents devront avoir recours à des autotests avant de se rendre aux séances, puis à partir du 1er juillet, ce test ne sera plus nécessaire.

Le SNAD-CGT a demandé qui fournirait ces tests.

La DG a répondu que l’administration doit les fournir. Les directions doivent acheter ces autotests dans les pharmacies. Les tests sont remis à l’agent qui doit faire le test à son domicile avant de se présenter à la séance.

Une note sur les contrôles aux frontières est aussi parue. Elle est accompagnée d’un tableau explicatif qui reprend les zones, définies par arrêté. En fonction des couleurs, on connaît le niveau de dangerosité du pays et donc les obligations légales qui s’imposent aux voyageurs.

Le SNAD-CGT s’est joint à la revendication de Solidaires sur la situation administrative des agents qui passent des concours dans d’autres directions que la leur. Aujourd’hui, leur situation n’est pas harmonisée et nous demandons des règles facilitant la vie de tous les agents au niveau national plutôt que de soumettre ces agents à des décisions individuelles qui peuvent s’avérer injustes.

La DG ne sera pas en mesure de communiquer un chiffre total d’agents ayant été victimes du Covid, puisqu’elle a changé ses modalités de recueil statistiques, en octobre, après quelques mois de crise sanitaire.

Le nombre de placements à l’isolement et le nombre de nouveaux malades sont en baisse. Il n’y a pas de situation de cluster en cours. La DGAFP ne fera plus de recensement des agents malades, contrairement au ministère.

La DG espère ne pas avoir à tenir d’autre audioconférence COVID, au vu de l’évolution actuelle de la crise sanitaire. De nouvelles réunions pourront se tenir en urgence si la situation évoluait de manière négative.

Ne relâchez pour autant pas votre vigilance et n’hésitez pas à nous faire part de vos retours et questions à l’adresse habituelle : douanes@cgt.fr.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.