logo-impression
  • Posté le 14 novembre 2008 / 702 visites

GT projet d’évolution des fonctions de la catégorie A en surveillance - 14/11/2008 - déclaration préalable

Monsieur le Président

Nous partageons certaines analyses présentées dans les documents préparatoires concernant le déséquilibre de pyramidage catégoriel entre les deux branches d’activités de notre administration, et les faibles perspectives d’évolution de carrière qui en résultent pour les agents de la surveillance.

En revanche, nous déplorons une nouvelle fois qu’une réforme d’importance soit annoncée de façon précipitée. Elle n’est pas l’aboutissement d’une réforme sur nos missions, mais une adaptation en catastrophe à l’évolution catégorielle de notre administration.

Le SNAD CGT est pour le principe de l’implantation d’un agent de catégorie A au sein de toutes les unités de surveillance, quelle que soit leur effectif.
Ce principe doit, pour nous, obligatoirement passer par une revalorisation de la fonction de chef d’unité, qu’il soit de catégorie A, ou B dans la période de transition.
Ce principe doit également passer par la création, et la reconnaissance officielle et financière de la fonction d’adjoint au chef d’unité.

En effet, notre accord de principe sur ce nouveau schéma ne vaut pas accord sur les modalités de la réforme que vous présentez.
Il s’agit d’une révolution culturelle au sein de la branche surveillance qui suscite pour l’heure de violentes inquiétudes de la part des agents de catégorie B et A concernés, surtout après le rapport de la Cour des Comptes.

Aussi, il est urgent de prendre le temps de la réflexion collective et du débat dans les services, si vous voulez éviter de graves déconvenues.

En aucun cas, le groupe de travail d’aujourd’hui ne pourra être conclusif. Cette réforme n’aura de sens que si elle est accompagnée :

  1. d’une réflexion d’ensemble sur les méthode de travail en surveillance
  2. de la refonte complète de l’instruction cadre surveillance
  3. de la reconnaissance financière des fonctions exercées, passant par une IR à 80 points, l’alignement de l’ACF sur celle des OP/CO, et une juste rémunération des heures de nuit et de dimanche.

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.