logo-impression
  • Posté le 6 octobre 2005 / 213 visites

GT "Aéromaritime" du 6 octobre 2005 - "On prend les mêmes... la DG recommence !"

La cartographie d’implantation des unités aéromaritimes est maintenant connue.

Les évolutions proposées à la marge ne sont pas de nature à changer fondamentalement le plan initial soumis en février et qui a débouché sur un conflit puissant et unitaire.

L’administration a décidé d’implanter 2 patrouilleurs (Boulogne et Brest) dont l’efficacité est loin d’être démontrée.

Les moyens lourds, dont les besoins budgétaires sont énormes, sont gagés sur la suppression de VGC et VSR.

Bref, l’administration « se paye sur la bête » pour élaborer son nouveau schéma.

De nombreux moyens disparaissent (11 VGC et 11 VSR). La réorganisation proposée porte un mauvais coup au dispositif.

L’intervention de la douane en mer sera considérablement amoindrie si les choix de l’administration étaient entérinés au détriment de l’efficacité dans la lutte contre la fraude.

Les personnels des trois façades maritimes n’ont pas été entendus au niveau qu’ils souhaitaient.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, UNSA et Solidaires estiment que le dispositif proposé ne correspond absolument pas aux ambitions affichées de renforcer le rôle et la place de la douane dans le domaine maritime.

En ce sens, l’administration agit comme elle le fait pour les autres services qu’il s’agisse de la surveillance terrestre, les OPCO ou l’administration générale.

Dans ce contexte, elles expriment fermement leur désaccord avec la Direction Générale et considèrent que les choses ne peuvent rester en l’état.

En conséquence, les syndicats CGT, CFDT, FO, UNSA et Solidaires appellent l’ensemble des personnels à se réunir et se prononcer sur le schéma d’organisation présenté ce jour.

Elles demandent aux agents de décider du niveau nécessaire de la riposte face à ce funeste projet de la Direction Générale.

Paris, le 6 octobre 2005 - 18h45

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.