logo-impression
  • Posté le 13 juillet 2016 / 152 visites

Déclaration liminaire CTR - 11 juillet 2016

Mesdames, Messieurs,

Nous nous sommes demandés ce qui pouvait pousser l’administration à convoquer les représentants du personnel un 11 juillet. Après de longs débats en interne, nous voyons 4 raisons :

 La première : un manque de planification qui fait que vous vous sentez pris à la gorge par le retard affiché de vos réformes.

 La seconde : un mépris évident des représentants du personnel qui ont ainsi le couteau sous la gorge. On nous laisse le choix entre assumer nos mandats en défendant ce que nous pensons être juste, et avoir une vie de famille. Vous nous rétorquerez certainement que vous aussi vous êtes là, mais nous n’y sommes pas avec le même salaire que vous, et nous vous rappellerons que la base de la vie en société est de ne pas imposer de contraintes aux autres sous prétexte que l’on se les impose à soi-même.

 La troisième : la volonté de faire passer avec le minimum d’opposition les projets que nous combattons depuis maintenant plusieurs années. Il est en effet plus facile d’avoir l’air sûr de soi lorsque l’on a personne en face pour apporter la contradiction.

 La quatrième enfin, pour commémorer ensemble la bataille de Coutrai dont nous fêtons aujourd’hui le 714e anniversaire. Et ce n’est pas pour la boutade car le parallèle est fort. Comme Robert d’Artois qui mena les troupes française à la défaite, vous faites preuve du même manque de clairvoyance, de planification à moyen et long terme, d’un trop grand empressement lorsqu’il faudrait de la réflexion et d’une absence de prise de décisions sur des sujets où il faudrait agir. L’excès de confiance a provoqué la chute de la cavalerie française un onze juillet, votre PSD provoquera la chute de la douane.

Cette dernière raison étant trop subtile, les raisons de cette convocation estivale ne peuvent donc tenir qu’au mélange des trois premières. Et vos espoirs seront déçus, nous sommes bien là, et nous comptons vous apporter la contradiction. (lire la suite...)


Version à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.