logo-impression
  • Posté le 16 janvier 2018 / 132 visites

HARO SUR LE RTS A PORT LA NOUVELLE

Il ne fait décidément pas bon être en poste au bureau de Port-la-Nouvelle…
En effet, il semblerait que le travail de sape visant à démotiver les agents et à leur donner des envies d’ailleurs ait repris à l’aube de cette nouvelle année, avec sans doute un but ultime non avoué pour le moment, une troisième tentative de fermeture du service, à court ou moyen terme.

Le 04 janvier, le Directeur Régional est venu présenter ses vœux aux agents, sans évoquer aucun aspect de leur travail en particulier… mais surprise quelques jours plus tard, le Chef Divisionnaire est venu leur annoncer vingt petites minutes avant la pause méridienne - histoire de laisser peu de temps au débat - sa volonté de mettre un terme au RTS (permanence opérationnelle des agents donnant droit au versement d’un forfait mensuel).

Un simple oubli du Directeur à n’en pas douter...

La raison de cette suppression : un contrôle de l’exécution du service fait quelques semaines plus tôt et mettant en lumière le fait que les interventions du service dans le cadre du RTS ont été moins nombreuses lors de l’année écoulée.
Les opérateurs concernés ne remettent pourtant aucunement en cause l’existence et la nécessité d’un RTS utile à leurs activités économiques et qui leur permet de ne pas subir une immobilisation très coûteuse de leurs marchandises.

A titre de comparaison, l’ Administration n’a pas du tout la même analyse concernant les permanences de commandement, rémunérées elles aussi de façon forfaitaire, que les cadres soient sollicités ou pas… étonnant non ??!!!

Force est donc de constater une fois de plus, qu’il y a deux poids deux mesures dans notre Administration, si bienveillante de préserver les missions des agents et leur pouvoir d’achat, surtout quand ils appartiennent au cadre supérieur.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.