logo-impression
  • Posté le 2 décembre 2020 / 601 visites

CAPC du 2 décembre - Compte rendu

En réponse à notre déclaration liminaire, le Président de la CAPC a reconnu (le contraire aurait été difficile) que le taux de promotion pour cette année était particulièrement bas, ce qu’il a tenté de d’expliquer par des contraintes extérieures. Il espère une amélioration pour l’an prochain.
En attendant, il nous assure avoir essayé de respecter un équilibre dans les promotions entre les CO et les SU, et entre la métropole et les territoires d’outre-mer Selon le président l’administration a essayé aussi d’équilibrer le nombre de promus selon l’historique de chaque DI. Il a rappelé qu’avec seulement 22 retenus sur la liste principale, les choix avaient été guidés par une exigence d’excellence .

Pour autant, l’exercice de la liste d’aptitude nous a comme chaque année, interrogé sur les critères ou plutôt l’absence de critères de l’administration. L’exercice hyper contraint budgétairement a rendu d’autant plus difficiles les arbitrages rendus. Nous avons vu se dessiner les contours de ce que seront les promotions sous les nouvelles LDG :[...]

Vous pourrez lire la suite du compte rendu en pièce jointe :


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.