logo-impression
  • Posté le 17 août 2020 / 112 visites

Témoignage prime Covid

Face à cette prime qui ne sert qu’à diviser les douaniers par des décisions iniques de leur autorité hiérarchique, certains douaniers ont fait le choix de ne pas la garder, et de le faire savoir à la DG

Madame la Directrice Générale (V.H),

A la suite de la parution du décret n°2020-570 du 14 mai 2020 relatif au versement d’une prime exceptionnelle aux agents particulièrement mobilisés durant la période d’état d’urgence sanitaire vous m’avez adressé un courrier de la part de Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics et de Monsieur Olivier Dussopt, secrétaire d’état auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics.

Le paiement de cette indemnité a été effectué sur ma paye du mois de juillet.

J’ai participé à la mission dite "COVID" de surveillance des côtes de méditerranée à bord du DF P2 de Brest,et ce afin de garantir la continuité du service.Sur les 9 agents du DF P3 embarqué en renfort à bord du DF P2 seulement deux agents dont moi, ont perçu cette prime "COVID".

Aussi Madame la Directrice Générale,dans un esprit d’équité, j’ai décidé de procéder au versement total de la prime, soit 330 euros, à l’œuvre des Orphelins des Douanes.

Je vous prie, Madame la Directrice Générale, de bien vouloir accepter nos salutations
respectueuses.

Contrôleur Principal Alain RONZE
Capitaine du patrouilleur des douanes DF P3 "Jean-François DENIAU"


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.