logo-impression
  • Posté le 18 juillet 2019 / 279 visites

Réforme des retraites, un grand pas vers la régression sociale

Alors que le Haut Commissaire aux Retraites, JP Delevoye, a dévoilé aujourd’hui le projet de réforme du système de retraites, la CGT avait une fois de plus raison de craindre le pire...

  • recul de l’âge réel...à 64 voire 65 ans
  • le retraité partant à l’âge légal de 62 ans, même avec une carrière complète (43 ans) verra sa pension amputée d’une décote de 10%
  • fin des mécanismes de solidarité
  • tous les aléas de la vie décomptés (arrêt de travail, invalidité, etc)
  • baisse des pensions de 10 à 30% avec le régime par points
  • la valeur du point au moment de la retraite sera tributaire de la conjoncture économique ou démographique (précarisation du montant de la pension, incertitude jusqu’au moment du départ de son montant)
  • la suppression des dispositifs de départ anticipés liés à la pénibilité pour de nombreux travailleurs

Les douaniers de la surveillance vont garder la bonification, mais uniquement sur le critère "risque" et non plus sur le critère "pénibilité". Ce qui va exclure l’ensemble des collègues travaillant de nuit, alors que c’était une revendication forte de la CGT pour le bureau de l’UDD et les futurs bureaux de Calais et Dunkerque.

Il faut combattre par tous les moyens cette réforme qui est une régression sociale sans précédent dans notre pays !

Des solutions sont possibles, imposons-les collectivement !!!


Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.