logo-impression
  • Posté le 8 août 2019 / 133 visites

L’agence FRONTEX* complice de maltraitance humaine !

La Confédération Générale du Travail alerte les parlementaires nationaux et européens des graves dysfonctionnement démocratiques de l’agence FRONTEX.

Depuis de nombreux mois, la CGT douanes demande la mise en place d’une enquête parlementaire sur Frontex, sa gouvernance,son budget, le budget alloué par l’Etat français, le respect du droit international et la souveraineté des états dans ce dispositif.

Vous trouverez ci-joint un communiqué rédigé par la confédération CGT en partenariat avec le SNAD portant sur FRONTEX, ses missions et ses dérives.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.