logo-impression
  • Posté le 22 janvier 2021 / 104 visites

FRONTEX... Les scandales...

Vous trouverez ci-dessous les article de Médiapart et de ouest-france sur les "agissements" de l’agence FRONTEX...

La CGT des douanes s’est battue dès 2016 contre l’envoi de douaniers en Grèce pour faire des missions de police aux frontières sous l’égide de Frontex. Nous avons gagné, aucun douanier n’est parti à l’époque.

Depuis, les choses ont accéléré énormément. L’agence supranationale Frontex a vu son budget être augmenté de plus de 460 millions depuis sa création en 2004.

Celle-ci a financé quasi intégralement l’achat de deux bateaux pour la DGDDI (un à Nice et un patrouilleur à Toulon) en échange de deux missions Frontex annuelles de 30 jours en Méditerranée.

Ses missions s’intensifient au vu des lourdes pressions mises par l’Europe sur la lutte contre l’immigration. Les personnes repêchées en mer font l’objet, au vu des accords de Dublin, d’une remise aux autorités grecques.

Nous demandons fortement à la DG d’étudier très sérieusement et au nom du droit international sur la protection de l’enfance, un rapatriement sur le sol français des jeunes mineurs isolés.

Nous sommes en contacts avec de nombreux députés nationaux et européens, pour demander depuis plusieurs années, une enquête sur les budgets alloués à Frontex, les instructions européennes sur lesquelles s’appuient les missions des administrations nationales, le droit qui s’applique, un retour sur le respect des normes internationales de navigation, la réglementation qui permet à un douanier français par exemple, assermenté devant un tribunal français, de porter son arme en dehors du territoire ou d’appliquer une autre réglementation autre que le code des douanes national.

Au vu des nombreuses atteintes aux droits humains dénoncées par plusieurs associations d’aide aux migrants, la confédération européenne des syndicats, et nos homologues de la CGT dans cette instance, ont demandé une commission d’enquête parlementaire. Celle ci a été validé par plusieurs groupes politiques européens et est actuellement en cours.

Frontex a annoncé la montée en puissance et la création officielle d’un corps européen de garde frontières à 10.000 agents !
Quel avenir pour ce corps européen ?
Créé par qui ?
Avec quel budget ?
Quels effectifs ? (les douanes françaises recrutent sous contrat en ce moment) Quelle réglementation ? S
ous contrôle de qui ?
Avec quels moyens nautiques et aériens ?
Quelles conséquences pour les douanes de chaque pays ?

La CGT Douanes continue à être très vigilante sur cette mission et toutes dérives de nos missions fiscales et économiques.



https://www.mediapart.fr/journal/international/210121/le-garde-frontiere-frontex-en-pleine-tourmente?onglet=full

article Ouest france

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.