logo-impression
  • Posté le 1er janvier 2020 / 20 visites

Depuis le début du confinement...

Mardi 17 mars

  • le compte-rendu des réunions au ministère et à la DG a été envoyé à tous les douaniers
  • nous avons relayé ce soir les inquiétudes des agents du CDP de Chily Mazarin
  • nous avons relayé ce soir la question des collègues SU des BHR qui ont été réquisitionnés
  • consignes du DR de Paris ce matin pour les BSI : surveillance générale à deux dans les voitures pour montrer qu’on est là... Plus-value : 0 Prise de risque : réelle. Risque majeur : ne pas économiser nos forces et ne pas réussir à tenir dans la durée quand l’Etat aura vraiment besoin des douaniers...
  • les élus CHSCT de Côte d’Or ont alerté les autorités sur les disparités de traitement entre les services et entre les différentes administrations de Bercy sur le territoire
  • à l’INSEE, tous les établissements sont fermés. Les enquêtes ne sont plus faites évidemment, les relevés de prix non plus. Seul un soutien technique réseau informatique est maintenu. Tout le monde en télétravail (discontinu du fait de difficultés techniques de réseau) ou en AA
  • la gestion de crise semble tout aussi compliquée à la CCRF qu’en douane : qu’il s’agisse de la définition des missions prioritaires, de la fourniture d’équipements de protection pour les contrôles, de la gestion des autorisations d’absence pour garde d’enfants, etc...
  • un plan de crise, très cohérent, a été mis en place sur le DR du Havre. Modèle à suivre !
  • nouvelle intervention à la DG : la LCF devient une priorité dans certaines unités, contrairement à ce qui a été affirmé hier... Les collègues doivent donc exercer comme s’il ne se passait rien dans ce pays, monter à 5 par véhicule, travailler en proximité sur des périodes prolongées ! La distanciation n’est de fait pas respectée, ce qui est contraire aux propos du PR, du PM et du directeur général de la santé
  • alors qu’un collègue du Nord est en confinement pour présence de symptômes, une cheffe d’unité a mis tous les agents en contact en AEA...suivi d’un contre-ordre de la hiérarchie imposant à tous les agents d’être sur le terrain...un message a été envoyé à la DG, et un droit d’alerte déposé
  • un message vient d’être envoyé à tous les douaniers avec l’attestation de déplacement dérogatoire car le site du Ministère de l’Intérieur est saturé
  • en IDF, des mesures sont prises par certains chefs de service pour limiter les déplacements, notamment les transports en commun. Seuls les agents qui viennent à pied ou en véhicule personnel sont invités à se rendre au travail (si mission prioritaire)
  • sur la DR de Lyon, les bureaux de la Garantie, de Villefranche et de Privas sont fermés, les agents ont été placés en AEA. Le bureau de Lyon Ville assure un service minimum avec 2 agents, les autres sont en AEA. Des inquiétudes remontent des services suite à la découverte de possibles cas (un cas à la BSI Grenoble en contact avec des collègues de Romans et St Etienne sur le PPF de Grenoble, un cas à la BSE de Lyon St Exupéry en contact avec un agent de la BSI de Grenoble placé en quarantaine, 2 cas suspects non testés au bureau de L’Isle d’Abeau). AJOUT : Les agents des bureaux de Tain et Valence VITI sont en AEA à 80% pour assurer un jour par semaine le suivi des dossiers. Les collègues du SRA sont en AEA et ont cédé leurs ordinateurs portables aux agents du PAE qui sont en télétravail sur des missions prioritaires. La collègue de la BSE de Lyon St Exupéry en lien avec un collègue en quarantaine de la BSI de Grenoble vient également d’être mise en quarantaine. Prévision d’une perte de 95% des vols sur Lyon St Exupéry d’ici la fin de la semaine.

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.