logo-impression
  • Posté le 7 juillet 2020 / 78 visites

Comité technique DG reconvoqué

Suite à un vote unanime contre les projets de restructurations à l’occasion du CTR du 18/06, les organisations syndicales étaient convoqués à nouveau ce matin.

Si la teneur des texte n’a pas bougé d’un millimètre, cette courte séance de travail aura permis à la CGT de revenir sur certains points déjà évoqués le 18/6 :

Concernant les collègues de Dugny qui subissent un déménagement sans restructuration (déménagement à plus de 70 km notamment pour un collègue), la CGT a demandé un accompagnement particulier pour ce collègue victime d’iniquité. La DG a pris l’engagement d’un suivi personnalisé pour ce collègue.

Concernant les collègues de Tain l’Hermitage, la CGT est revenue sur le rapport de la Direccte (intervenue pour cause de désaccord sérieux et persistant entre les organisations syndicales et l’administration) : l’inspecteur du travail a en effet mis l’accent sur deux problèmes majeurs pour les collègues restructurées : les risques psychosociaux et le risque routier.

La brutalité de la fermeture, dans des délais par ailleurs très rapides (fermeture en septembre), a lourdement affecté les collègues. Il faut en tenir compte dans leur prise en charge.

Par ailleurs, la DG doit impérativement prendre des engagements d’ouverture sur le télétravail puisque c’est une demande forte des collègues.

Enfin, à l’instar de ce qui s’est passé à Lannion en 2012 (l’inspection du travail avait préconisé l’intégration du temps de trajet dans le temps de travail), nous demandons un engagement de la DG sur ce point. Frileuse, la DG souhaite s’accorder le temps de la réflexion pour ne pas créer de précédent. Pourtant, il faudra selon nous faire des propositions créatives et progressistes dans l’accompagnement des personnels. La question de l’éloignement du lieu de travail est un sujet majeur.

Dans l’attente d’un arbitrage positif, la DG a toutefois pris l’engagement d’aménager le temps de travail de manière individualisée pour les collègues, en fonction de leur future affectation.

Le SNAD-CGT a, comme l’ensemble des organisations présentes, voté contre
ce projet.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.