logo-impression
  • Posté le 29 avril 2020 / 68 visites

Alerte sur les atteintes aux libertés

Depuis le 25 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire a été instauré.
Il serait prolongé jusqu’au 23 juillet, comme l’a annoncé Edouard Philippe dans sa présentation à l’Assemblée nationale d’un « plan de déconfinement ». Tout comme l’état d’urgence précédemment instauré, il permet au gouvernement de prendre des ordonnances et des mesures exceptionnelles dont certaines peuvent donner lieu
à des dérives. De plus, on peut largement craindre que certaines exceptions deviennent de droit commun.

Documents joints à l'article :

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.